Vote !
Tops-Sites
Une lumière derrière les ombres
BONJOUR ! Uldo est fermé mais le roi est mort, vive le roi ! Vous pourrez jouer dans notre univers ici : http://z-epidemie.forumactif.com/ !


Forum RPG post-apo'
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À l'abri? [PV Julien, Alee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 18/08/2015



Votre personnage
Mes liens: Aucun
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Lun 24 Aoû - 21:19

À l'abri?
Julien et Alee

Tandis que la pluie martelait le toit du petit abri où je m’étais installé la veille, j’ouvris tranquillement les yeux. Les nuages recouvraient le ciel d’un air menaçant sans compter l’orage qui allait bientôt aller à ma rencontre. Me redressant sur mes jambes, je remarquai que l’asphalte  était trempé au point d’avoir formé un petit lac d’eau. Il était évident que si je ne bougeais pas maintenant, mes vêtements seraient tous mouillés plus qu’ils ne le sont déjà. Sortant de l’étroite ruelle accompagnée de mes armes, j’examinais les alentours à la recherche d’infectés. Rien. Peut-être avaient-ils désertés à l’approche de pluie? Cela était quasiment impossible, toutefois je croisai les doigts. Le côté positif dans cette histoire c’était que j’avais réussi à dormir un minimum…

Posant un pied devant l’autre, j’entrepris de me trouver un petit repaire le temps de l’orage qui, j’espérais n’allait pas prendre toute la journée, j’avais besoin de manger et je ne trouverai rien si je reste inactive à un endroit précis. Vagabondant dans les rues, je pus apercevoir au loin certains zombies ce qui confirma mes dires.

Dorénavant trempée de la tête aux pieds, il fallait que je me trouve un endroit sûr le plus rapidement possible afin de ne pas attraper froid et par la suite d’avoir un symptôme quelconque. Finalement, une idée me vint en tête…
La galerie de métro.

***********

Frissonnant de tout mon corps,  j’inspectais les environs avec un œil-de-tigre. Je ne voulais pour le moins du monde avoir de mauvaises surprises. Toujours autant prudente, je pénétrais dans le souterrain. À peine m’avais-je aventuré à plus d’un mètre de l’entrée que je ne voyais déjà plus rien ce qui m’inquiétait. Dague en main, j’étais prête à me défendre en cas d’imprévu. Soudain, mon pied gauche heurta un objet au sol ce qui m’intriguai. Prenant le boitier en main, je pus constater qu’il s’agissait d’allumettes. Je décochais alors un bâton et le frottais à son emballage. Une délicate flamme vint éclairer les lieux ce qui me réconforta. Même si elle ne m’était pas d’une très grande utilité, je pouvais au moins savoir ou je mettais les pieds. Emportant le paquet avec moi, je continuais ma route. Lorsque j’eus trouvé le coin parfait, je m’y installai du mieux que je pouvais toujours sur mes gardes. Je pouvais entendre le bruit de gouttelettes d’eau  tombé au sol ce qui me rendait anxieuse. C’est à ce moment qu’un pressentiment m’envahi…


Dernière édition par Jasmine Arrow le Mar 3 Nov - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 22



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 28
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Lun 24 Aoû - 22:25

Une crise était survenue sans prévenir, noyant Larkin dans un flot de son et de personnes qui aurait déjà du être mortes. Cela avait du être l'orage, les détonations l'avaient ramenés brièvement dans le passé, lui faisant revoir des scènes qu'il aurait préféré oublier. Et c'est donc en proie à la panique qu'il s'était mit à courir, pour fuir les fantômes qui ne cessaient de murmurer dans sa tête. Leurs regards vide le fixant avec des yeux accusateurs.
Et c'est ainsi que Larkin courut là ou le calme s'imposait, trouvant dans les rues en ruines une bouche de métro intacte.
Le militaire rentra dedans comme si la mort était à sa poursuite, le bruit de ses pas était couvert par le tonnerre qui semblait tonner de plus en plus fort, faisant penser au bruit d'un millier de canon.

Là, dans les ténèbres de la station, il y trouva le calme qu'il cherchait, le seul bruit audible était sa propre respiration qui retrouvait peu à peu sa régularité. Lentement le sniper reprit ses esprits, il avait besoin de sommeil, et cet endroit était parfait, il ne fallait que trouver la bonne salle.
Pendant un petit moment, Larkin marcha le long des rails, ses reflexes retrouvés lui permettant de nouveau de marcher en toute discrétion.
Il finit par trouver une petite salle vide, le major tendit l'oreille pendant un moment, mais ne détectant aucuns infectés il se détendit.
La salle était relativement petite, une sorte de cube de béton, seulement occupé par un conduit d'aération au plafond.
Il sourit, et se hissa comme il put en haut du conduit, ainsi même s'il y avait des infectés, il serait hors d'atteinte. Lentement le major une fois en place sombra dans le sommeil.

Larkin fut réveillé par une lueur dans les ténèbres, une flamme projetait de la lumière partout, l'éblouissant un court instant.
Son possesseur était une jeune fille qui portait également un masque à gaz, ce n'était pas un modèle militaire, et elle n'appartenait pas à l'espoir.
Il glissa lentement sur le conduit, progressant silencieusement au dessus d'elle.
Larkin n'avait pas l'intention de l'agresser mais plutôt de prendre ses précaution, elle n'avait peut être pas les même intentions. Il fut néanmoins trahi lorsqu'une goutte tomba de son masque pour s'écraser sur le sol.
Jurant intérieurement il ne put qu'observer la jeune fille lever les yeux vers lui.

Même s'il avait son pistolet dans la main, il choisit de s'asseoir de manière décontractée au bord du conduit pour la regarder, maintenant qu'il était repéré autant lui montrer qu'il ne lui voulait pas de mal


-Et bien enchanté je suppose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 17
Localisation : Trois-Rivière/Québec/Canada :p



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 19
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Mar 25 Aoû - 0:58

Alee avait prévu de peinturer un mur de toutes les couleurs cette journée-là... Malheureusement, il s'était mi à pleuvoir. La peinture devait avoir le temps de sécher... Elle se rappela du métro, là où il y avait eu la fête un peu plus tôt dans le mois, et enfila son masque qui lui donnait du STYYYYLE!


Heureusement, avant de partir de Québec, elle avait mis dans son sac une lampe de poche chargeable manuellement, avec une manivelle qui rechargeais la batterie en convertissant le mouvement en électricité... À chaque soir, elle passait 10 minutes à la tournée, et quand elle pensait en avoir pour un moment, l'utilisais. C'était génial, elle avait deux fonctions. La première ? Lampe de poche classique, évidemment ! L'autre ? Une sorte de lanterne. Cependant, la lanterne éclairait moins loin que la première option...


La jeune hyène pataugea dans les trous d'eau, se mouillant encore plus que l'orage de le pouvait. Elle se rendit aisément à l'endroit de l'ancienne fête... Où il restait d'ailleurs quelques bouteilles d'alcool qu'Alee ne se gêna pas de vider. Elle s'assit devant un grand mur vide avec son sac de canettes de peintures et sa lumière en fonction Lanterne, pensant à un motif...
Hmm.. Tien. Une beigne géante ! Alee prépara les peintures qu'elle voulait utiliser en les agitant rapidement dans les airs, puis, traça sa base : un grand ovale. Elle voulait faire un beige rose avec des confettis arc-en-ciel ! En l'honneur de son amour des sucreries !


Les canettes de peinture émétèrent un bruit métallique distinct qui résonna dans les envions au fur et à mesure que son art avançais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 18/08/2015



Votre personnage
Mes liens: Aucun
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Mar 25 Aoû - 19:03

À l’abri?
Julien et Alee

Ma respiration dorénavant devenue haletante et mon cœur battant, j’avais du mal à me calmer. Prenant mon courage à deux mains, je tournai la tête dans tous les sens à la recherche d’individu ce qui porta à ses fruits. Plus haut, un jeune homme vêtu d’un habit militaire me fixai. Il était armé d’un pistolet ce que je remarquais immédiatement cependant, je faisais mine de rien préférant rester sur mes gardes. Cela me détendit un minimum lorsque celui-ci prit la parole.

-Et bien enchanté je suppose

Suite à un moment de réflexion, je décidai de lui répondre. Après tout, qu’est-ce qui me disait que s’était une mauvaise personne venue me faire du mal dans un endroit isolé où les cris ne résonnaient pas?...

-Enchanté. Articulais-je sèchement. Que faites-vous ici?

Autant savoir ses intentions dès le départ car j’avoue ne pas apprécier ce genre de rencontre. Il n’avait pas l’air d’une personne mal attentionné néanmoins, comme me répétait toujours mon père, il ne faut jamais se fier aux apparences d’autant plus qu’habillé de cette façon... Décidant de marcher un peu afin de me rassurer mentalement, armes en main, je ne pouvais détourner le regard du jeune homme, repérant chacun de ses gestes. Aussitôt, un bruit pas très amusant à entendre retentit dans l’immense galerie ce qui me rendis encore plus inquiète. Mais c’est quoi ce scénario?! Oubliant totalement le mec coincé dans le conduit, je commençais à m’avancer dague en main et prête à frapper.

-Oh là là, ça sonne pas bon... Pensais-je à haute voix.

Muscles tendus au maximum, je m’aventurai dans le noir seul une petite flamme pour m’éclairer. Suite à quelques instants, je pus apercevoir une silhouette supposément féminine ‘’peinturer’’ un mur du souterrain. Sans plus l’interrompre, je restais immobile à penser. C’est au même moment que je me rappelai avoir laissé le gars seul…

Spoiler:
 


Dernière édition par Jasmine Arrow le Mar 3 Nov - 1:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 22



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 28
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Mar 25 Aoû - 22:59

Bon déjà cette jeune fille ne lui avait pas tiré dessus en l'apercevant, se prendre un carreau d'arbalète pouvais être très handicapant pour un militaire de terrain. Et alors qu'elle lui demandait ce qu'il faisait ici, il commença à descendre lentement du conduit, loin de ses yeux. Sa voix résonna néanmoins comme un murmure dans la salle.

-Je dirai comme vous, je suis venu me mettre à l'abri de l'orage.

Ce n'était pas vraiment la vérité, mais elle s'en contentera, autant garder son surnom pour un joyeux feu de camps, ses hallucinations devraient rester au placard pour le moment.
Comme elle Larkin entendit le bruit dans les galeries. Elle semblait déjà avoir oublié qu'il était là et se tournait vers la source du bruit.
Le sniper se faufila comme une ombre à côté d'elle et apparut l'arme en main à distance raisonnable, sa posture était clairement méfiante, mais s'il avait voulu la tuer elle serait surement déjà morte, son pistolet était donc tourné vers la source du bruit.
La torche se reflétait dans les optiques de son masque, et tourné vers elle, il luit dit.


-Non ça sent pas bon du tout, alors on va tacher de rester tout les deux pas trop éloignés je n'aime pas trop les galeries du métro. Si tu avais l'intention de me liquider je te propose de remettre ça à plus tard.

Il avança avec elle vers la source du bruit l'arme levée prête à tirer au moindre mouvement suspect, Larkin aurait préféré qu'il n'y ai pas eu cette torche qui limitait atrocement la vision, mais il s'en contenterai

-Au fait je m'appel Larkin et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 17
Localisation : Trois-Rivière/Québec/Canada :p



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 19
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Mer 26 Aoû - 7:44

La québéquoise souriait en regardant le donut qui prenait lentement vie... Elle trouva une feuille de papier au sol et l'utilisa pour ajouter les motifs du glaçage et des confettis. La jeune hyène ne s'était définitivement pas rendu compte de leurs présences ; elle était toujours seule, et par habitude, avait fini par arrêter de se méfier...

''Pauvre petit pic bois,
Un autre jour à picoré ton trou,
Ruinant les bois...
Le vieux dieu de la forêt, en colère,
Transforma ton bec en un couteau empoisonné...

Pauvre petit pic bois,
Un autre jour à picoré ton trou,
Empoisonnant la colérique forêt
Et répandant le virus...

Touche à tes amis, ils mourront tous,
Tombant à tes pieds...
Ô, pauvre petit pic bois...''


Elle fredonnait une chansonnette aux paroles pas très rassurante, mélangeant la peinture au rythme de celle-ci... Elle adorait cette chanson. Alee la trouvait jolie. De plus, ça résumait un peu la situation !
Une personne qui contamine le monde, peu à peu... Si un infecté s'approche, c'est la mort... Alee s'immobilisa en pensant a quelque chose... Et si la raison de cette apocalypse était une sorte de dieux en colère ?

''Hmm...''

C'était peu probable. Plus que peu probable même. Mais si on lui avait dit que le monde ressemblerait à ça il y a 3 ans, elle aurait ri aux éclats... La hyène prit une bouteille de vodka qui traînait par là, ne restant qu'un fond, et le calla... Hmm... Ce n'était pas si mal comme vie... Ah.

Sa lumière commençait à scintiller, signifiant que la batterie commençait à être faible... Après tout, ça faisait un bon moment qu'elle étais là, dans le noir, a l'utilisée... Elle étira, regarda aux alentours et vit un mouvement dans l'ombre... Oh. Alee pris la bouteille de verre et la jeta vers le mouvement, pensant que c'étais un sans âme ; la bouteille ferait un bruit qui résonnerait et le désorienterait tendis qu'elle prendrait la fuite... Ou le tuerais... Elle hésitait encore.


[ Le lien de la chanson: https://www.youtube.com/watch?v=dBfo1vS88yA Woodpecker Shiro DeadmanWonderland]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 18/08/2015



Votre personnage
Mes liens: Aucun
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Mer 26 Aoû - 18:00

À l’abri?
Julien et Alee

Ma respiration dorénavant devenue haletante et mon cœur battant, j’avais du mal à me calmer. Prenant mon courage à deux mains, je tournai la tête dans tous les sens à la recherche d’individu ce qui porta à ses fruits. Plus haut, un jeune homme vêtu d’un habit militaire me fixai. Il était armé d’un pistolet ce que je remarquais immédiatement cependant, je faisais mine de rien préférant rester sur mes gardes. Cela me détendit un minimum lorsque celui-ci prit la parole.

-Et bien enchanté je suppose

Suite à un moment de réflexion, je décidai de lui répondre. Après tout, qu’est-ce qui me disait que s’était une mauvaise personne venue me faire du mal dans un endroit isolé où les cris ne résonnaient pas?...

-Enchanté. Articulais-je sèchement. Que faites-vous ici?

Autant savoir ses intentions dès le départ car j’avoue ne pas apprécier ce genre de rencontre. Il n’avait pas l’air d’une personne mal attentionné néanmoins, comme me répétait toujours mon père, il ne faut jamais se fier aux apparences d’autant plus qu’habillé de cette façon... Décidant de marcher un peu afin de me rassurer mentalement, armes en main, je ne pouvais détourner le regard du jeune homme, repérant chacun de ses gestes. Aussitôt, un bruit pas très amusant à entendre retentit dans l’immense galerie ce qui me rendis encore plus inquiète. Mais c’est quoi ce scénario?! Oubliant totalement le mec coincé dans le conduit, je commençais à m’avancer dague en main et prête à frapper.

-Oh là là, ça sonne pas bon... Pensais-je à haute voix.

Muscles tendus au maximum, je m’aventurai dans le noir seul une petite flamme pour m’éclairer. Suite à quelques instants, je pus apercevoir une silhouette supposément féminine ‘’peinturer’’ un mur du souterrain. Sans plus l’interrompre, je restais immobile à penser. C’est au même moment que je me rappelai avoir laissé le gars seul…

Spoiler:
 


Dernière édition par Jasmine Arrow le Mar 3 Nov - 1:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 22



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 28
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Jeu 27 Aoû - 16:04

Rien de tel qu'un combat en intérieur pour faire stresser le sniper, au milieu de cette voie de chemin de fer il se sentait terriblement vulnérable. Son pistolet en main il s'approchait aussi discrètement avec Jasmine de la source du bruit. Elle finit d'ailleurs par éteindre sa torche improvisée, ce qui lui permis en quelques minutes de mieux distinguer les environs. Surtout que leur cible possédait une source lumineuse. La mire du pistolet s'alignait déjà bien qu'avec une certaine hésitation, tirer sur un humain sans confirmation de ses intentions aurait été une très grosse erreur.
Une bouteille vola, et ce fut son compagnon du moment qui la reçut, était-ce une provocation où une simple coïncidence ?
Se faufilant dans les ombres, il contourna le drôle de personnage qui semblait complètement absorbée par son travail de peinture.
C'était une femme et elle était jeune, mais pour autant les sauveurs ne s'aventuraient pas ici.
Le sniper haïssait cordialement les hyènes, mais pour autant il ne pouvait pas prendre le risque d'abattre un innocent. Et donc l'arme regagna doucement son étuis et à son tour il sortit de l'ombre et regarda avec attention la peinture.

-Et bien, tu est plutôt douée dit donc

Ses armes étaient toute bien rangée, signe qu'il ne voulait absolument aucun mal, ses mains restaient assez loin de son pistolet, mais assez proche pour agir au cas où, même s'il doutait en avoir besoin cette fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 17
Localisation : Trois-Rivière/Québec/Canada :p



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 19
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Jeu 27 Aoû - 20:33

La hyène entendit la bouteille heurtée quelque chose, mais ne brisa pas... Ce qu'elle avait frappé émis un gémissement de douleur. Les sans-âmes n'avais pas mal.

''Oh.''

Une jeune femme sortis de l'ombre, complimentant son lançé... Elle avait les cheveux noirs et le regard très pâle, tout comme son teint... Sauveuse ? Elle entendis ensuite une voix derrière elle et ce retourna, prenant une autre bouteille, prête a la lançé..

-Et bien, tu es plutôt douée dit donc

Oh. Elle abaissa la bouteille en voyant son armement plutôt robuste... Valait mieux pas le frappé, lui... Au moins, il ne paraissait pas vouloir attaquer... Mais Alee ne lâcha pas la bouteille, au cas où... Elle regarda la peinture qui séchait, coulait à certaines places et donnait du réalisme au glaçage...

''Je trouve aussi, merci...''

Elle les regarda à nouveau... C'était rare qu'il y soit d'autres personnes. La fille n'était pas autant armée que l'homme, mais celui-ci était probablement de l'Espoir... Elle n'en avait jamais rencontré, mais ça ressemblait à l'image qu'elle se faisait d'eux...

Alee se gratta la nuque et but le contenu de la bouteille qu'elle tenait en soupirant... Que faire maintenant ? C'était étrange de peinturer en ayant de la compagnie... Sa lampe vacilla à nouveau et Alee entrepris d'en tourner la manivelle rapidement pour la charger...

''Oh.''


Elle regarda la fille... Longuement... Sa voix... Elle n'était pas française, hein ? Ça lui semblait familier... Elle sourit un peu... Wow... Première personne non-française qu'elle rencontrait, et de plus, la dame paraissait venir du même coin du monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 18/08/2015



Votre personnage
Mes liens: Aucun
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Sam 29 Aoû - 1:44

À l’abri?
Julien et Alee

Tandis que mon ''compagnon'' sortit de l’ombre à son tour en complimentant l’œuvre devant nous, je pouvais sentir le regard brûlant que m’apportait la jeune graphiste. Avais-je quelque chose de tant particulier pour attirer le regard à ce point? Un peu mal à l’aise, je décidais de débuter la conversation, le silence s’installant trop à mon goût dans cet endroit des plus lugubres.

-Heum… Tu fais partie de quel clan?


Même si je m’en doutais, je lui posais tout de même la question par politesse mais aussi pour faire connaissance. M’apercevant que je n’avais pas fait de même pour Larkin, je corrigeai ma question.

-Je… je veux dire vous faîtes partis de quel clan? Moi, je n’appartiens à aucun… du moins, je le vois comme ça. Je suis une solitaire…


Attendant patiemment leurs réponses, je posai une fois de plus les yeux sur la création de la jeune femme aux cheveux roses flamboyants. À ce même instant, je tendis l’oreille. Un grognement sourd sonna une alarme dans ma tête. Même si sa provenance était plutôt lointaine, je dégainai mon arbalète brièvement. Moi qui croyais que dans ce lieu, aucun de ces monstres n’existaient, je me trompais sur toute la ligne. Logique. Le monde glissait de nos mains pour se placer dans les leurs désormais, ce qui impliquait leurs apparitions dans à peu près n’importe quels emplacements. Néanmoins, je refusai de croire que ce serait l’extinction de la race humaine. Peut-être avaient-ils gagnés la bataille, or, ils ne triompheront pas la guerre. Revenant de mes pensées sordides, une hypothèse me vint en tête : et si c’était la lumière qui l’avait attiré vers nous? Préférant ne pas trop faire de supposition rapidement, je questionnais mes compagnons du regard pour connaître leurs intentions. Cependant, si ça ne tenait qu’a moi, je le laisserais venir à notre rencontre pour ensuite le faire disparaître.

-He bien, on dirait que c’est reparti les amis… Pensais-je à haute voix.

Afin de détendre l’atmosphère sous les cris du zombie qui approchait à grands pas, je me présentais.

-Jasmine… et vous?



Dernière édition par Jasmine Arrow le Mar 3 Nov - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 22



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 28
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Lun 31 Aoû - 22:01

Alors que son compagnon tentait d'en savoir plus sur leur rencontre, Larkin s'arrêta pendant un moment, tendant l'oreille il ne réussit pas à distinguer un bruit en particulier mais il avait un mauvais pressentiment. Le soldat reporta son attention sur la situation actuelle, tout le monde semblait frappé de mutisme, c'est donc sa première connaissance qui décida de briser le silence général en demandant à quels clans ils appartenaient.

-Personnellement je suis membre de l'armée je crois que maintenant on appelle ça l'Espoir… Tu es donc une de ceux qui arrivent à survivre seul dans les ruines, ça ne doit pas être facile tout les jours non ?

Et comme il l'avait pressentit, un cri sourd se fit entendre, saloperie d'infectés, il n'y avait donc pas un seul lieu sans ces zombies. Au début il sortit de nouveau son pistolet de son étuis mais se ravisa assez vite, le bruit que cela génèrerait risquerai d'en attirer encore plus, et le flash de la détonation éblouirait tout le monde. Les armes à feu étaient donc à proscrire ici, cela allait être pour lui seulement avec son couteau de combat. Larkin n'était pas un combattant de corps à corps, comme n'importe quel soldat entrainé, quelques zombies étaient une affaire entendue mais s'il y en avait trop il serait vite débordé. Sa lame fumée sortit de son fourreau, une pièce d'acier d'une vingtaine de centimètre dotée d'un grip, le tranchant était coupant comme un rasoir, le major espérait que ça suffirait.

-Ouais, on va pouvoir s'en donner à cœur joie tant qu'ils ne seront pas trop nombreux, ont à un endroit où aller au cas où ?

Avec les infectés, un combat ne pouvait être que temporaire, le bruit en attirant souvent beaucoup d'autre, avec u peu de chance il n'y en avait pas tant que ça dans le métro. En attendant les premiers d'entre eux se feront hacher. Il fallait juste les laisser venir, le temps de voir combien ils étaient.
En entendant Jasmine, il eu une sourire après tout il n'y avait pas de meilleur moment pour se présenter.


-Major Larkin, mais s'il vous faut un prénom appelez moi Julien c'est qu'il y à marqué sur ma plaque d'identité

Prénom qu'il n'utilisait plus depuis un bon moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 17
Localisation : Trois-Rivière/Québec/Canada :p



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 19
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Mer 2 Sep - 23:11

''Je suis... Heuuu... Queb... Je suis hyène...''

Alee, elle, n'avait totalement pas entendu, et observa les deux gens un peu perturbé... Hm. Les restants qu'elle avait bue commençaient à faire effet sur ces réactions.

'' Jasmine Julien... WHOA! LES GENS! VOUS COMMENÇÉ TOUT DEUX PAR DES *J* C'est incroyable ! Haha!'' S'exclama-t-elle soudainement, continuant de faire son œuvre... ? Elle se rappella ensuite de la question de Julien et se retourna vers lui, comprenant la situation...

''Dehors!'' Dit-elle en pointant l'escalier non-bloqué un peu plus loin.


Sinon, une idée qui lui passait par la tête... Il restait de l'alcool, donc s'il y avait quelque chose pour y mettre feu, ils pourraient en enflammer au moins un sans faire de bruits...

''L'alcool, c'est inflamaaaaaableuh! On pourrait s'amuserrr?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 18/08/2015



Votre personnage
Mes liens: Aucun
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Dim 6 Sep - 22:35

À l’abri?
Julien et Alee

Hochant précipitamment la tête face à la réponse de Julien, j’aperçus l’étrange comportement de la prénommer Alee. Celle-ci n’allait définitivement pas bien. Or, grâce à ses paroles une idée me vint en tête. Baissant ma garde, je pris rapidement une bouteille d’alcool au sol afin de débuter mon plan. Il était devenu clair et précis que ce n’était dorénavant plus un seul infecté qui était à nos trousses mais bien plusieurs. Leur crient résonnant dans toute la galerie, il fallait agir et vite. Me retournant vers le Major, je pris la parole quelque peu anxieuse.

-Voilà mon plan. Alee et moi allons traverser l’allée qui mène à l’escalier, pendant ce temps, votre devoir sera de nous couvrir. Lorsque nous aurons atteint le seuil, nous allons échanger nos rôles. Une fois que vous nous aurez rejoints, j’allumerai une allumette afin de flamber la bouteille dans l’espoir de nous faire gagner du temps pour sortir d’ici.

Même si je me doutais que Julien n’aimait pas se faire donner des ordres, c’était le meilleur moyen d’échapper à la horde de monstres qui nous poursuivait d’autant plus que la jeune demoiselle à nos côtés perdait ses moyens. Le choix était simple. C’était soit mourir sur place ou se faire tremper par la pluie et sincèrement, je préférais la deuxième option. Proprement, le visage du premier zombie apparut devant nous ne laissant pas le temps à Larkin de répondre. Sans plus attendre, je m’équipai de mes armes. Toujours en m’assurant d’avoir à mes côtés la bouteille et les allumettes, j’aidais la demoiselle à se relever. Son bras gauche sur mes épaules elle laissa échapper au sol une lanterne. Julien, qui était apparemment équipé d’une vision nocturne, nous n’en n’avions pas besoin pour qu’il nous retrouve. En revanche, j’espérais sincèrement qu’il allait s’en équipé car je ne saurai le couvrir et percevoir son parcours dans une telle noirceur. Débutant notre marche en direction de la seule issue qui était à notre disposition je pouvais ressentir mon cœur qui battait la chamade. Tous mes sens en alerte, je guettais les environs. Certains zombies nous ayant repéré, j’espérais de tout mon âme ne pas à devoir arrêter notre marche. Cependant et heureusement pour nous, ils étaient encore loin.

Une fois après avoir atteint le seuil de l’escalier de secours, je déposai Alee sur l’une des marches et m’équipai de mon arbalète. Je dus tuer quelque infectés au passage attendant toujours patiemment l’apparition d’une lueur quelconque ce qui… commençait sérieusement à m’inquiéter...



Dernière édition par Jasmine Arrow le Mar 3 Nov - 1:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 22



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 28
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Sam 26 Sep - 20:14

Génial, des zombies, tout un tas et pour couronner le tout, horriblement près… Entre l’orage et les sans-âmes, c’était décidément une superbe journée. Larkin écouta avec attention le plan de Jasmine, il était presque parfait, presque. Si le sniper avait le malheur de tirer ne serait-ce qu’une fois avec son arme, tout le monde serait ébloui, enfin tout le monde sauf les zombies qui eut continueraient inexorablement à avancer vers eux. Mais pour le moment c’était sans doute le meilleur plan qu’ils avaient à disposition. Le major fit donc clairement comprendre qu’il avait compris et se mit en position, ses armes rangées à l’exception de son couteau de combat.
L’idée était de ralentir les zombies sans pour autant tirer, voilà qui allait des révéler franchement ardu. Sans compter qu’ici on était dans le pire des cas possible, il ne s’agissait pas d’un zombie isolé, mais bien d’une horde compacte, au mieux il en tuera un avant qu’une main putréfiée ne le bloque. Il avala sa salive alors qu’une boule se formait dans son estomac, ce n’était vraiment pas le moment d’être stressé. Le sniper cherchait désespérément un moyen  de ralentir toute cette, horde, mais dans les galeries du métro il n’y avait pour ainsi dire rien, à part quelques pierre qui servait de base aux rails.

-Je vous donne vingt seconde pour arriver au bout du tunnel, passé ce délai je prends votre suite que vous soyez arrivées ou non. Une fois en haut on trouve un bâtiment encore étanche et on s’y planque en attendant que ce foutoir soit passé

Déjà l’orage puis les zombies, voilà une journée de merde comme on en faisait plus ces dernier temps, si Anna le voyait comme ça il se serait fait engueuler et ce malgré son grade. S’il s’en sortait, Larkin se promit de ne plus jamais re-rentrer dans le métro.
Mais plus important que tout il espérait que ses deux acolytes allaient remplir leurs part du marché
Sans attendre il se mit à courir, jusqu'à enfin arriver près d'elle


-Et maintenant ?


Dernière édition par Julien Larkin le Jeu 8 Oct - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 17
Localisation : Trois-Rivière/Québec/Canada :p



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 19
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Mer 7 Oct - 4:55

Alee ne protesta pas quand J1 mis son bras sur son épaule, au contraire... Elle sentit ses doux cheveux noirs et les caressa, s'étonnant de leur texture...

''Roooouuuuuh...''

Murmura-t-elle avant qu'elles ne se mettent à marcher vers X place. La hyène n'avait pas vraiment suivi le sujet, mais tempis, cette Jasmine était intéressante.

Après un peu de marche, elle la déposa dans les escaliers, ce qui perturba la jeune femme... Pourquoi s'arrêtaient-elles ? Oh, c'est vrai ! Y avait un monsieur blindé avec eux

''Il est où J2?''

Demanda-t-elle en se levant et pokant la joue de J1, lui soufflant des vapeurs d'alcool au visage. Elle sortit sa hache et devint un chat, dévisageant l'obscurité, sur ces ''gardes''...

''Miiiaaaaawww'' Murmura-t-elle, amusée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 18/08/2015



Votre personnage
Mes liens: Aucun
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Ven 9 Oct - 23:35

À l’abri?
Julien et Alee

Toisant toujours les environs à la recherche du militaire, le cœur palpitant, je continuais d’éliminer les infectés au passage. Même si mes vêtements immaculés de sang séchés était dorénavant recouverts d’une autre couche de cette même substance, je ne m'en préoccupais guère. Puis, silence. Plus aucun mouvement détecté dans l’obscurité, rien. Anxieuse, je me retournais vers la demoiselle à mes côtés qui, désagréablement, vint me souffler plusieurs bouffés au visage qui sentaient l’alcool à plein nez à mon grand déconfort. Toutefois, je ne m’attardais pas à ce détail. Déduisant que ce n’était pas avec la jeune femme que j’allais trouver des réponses, je me retournais donc, arme toujours en main, vers le porche obscure. Suite à quelques instants qui me parurent une éternité, le major arriva me soulageant instantanément. Un problème de réglé pensais-je. N’attendant pas que l’homme atteigne notre hauteur, j’empoignai doucement ma compagne afin de l’emporter hors de cet environnement peu recommandable invitant d’un geste de la main le sniper à faire exode en notre compagnie tout en articulant :


-Et maintenant, on dégage de ce lieu maudit.


*********


Une fois à l’extérieur, la pluie eut tôt fait de nous couvrir d’une importante quantité d’eau. Heureusement pour moi, cela allait permettre au sang accumulé plus tôt, de disparaître de la guenille qui me servait de vêtement. Nous marchâmes donc pendant plusieurs minutes nous éloignant de la gare infectée. Julien avançant à grandes enjambés près de moi, j’en profitais afin de lui demander une question.


-Connaissez-vous un endroit sûr et au sec?


Si ce délire continuait ainsi, ça ne prendrait pas de temps avant d’attraper un rhume quelconque. Étant nouvelle solitaire, je ne connaissais que très peu de planque d’autant plus que celles-ci étaient loin de notre emplacement actuel ce qui n’aidait définitivement pas la cause. Me retournant vers Alee, j’ajoutais :


-Et toi, ça va?



Dernière édition par Jasmine Arrow le Mar 3 Nov - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admin
Admin
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 26/07/2015
Age : 22



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 28
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Sam 10 Oct - 0:05

Malgré le fait que tout semblait prédestiner le groupe à la mort, celui-ci s’en était sorti, vivant et entier ce qui en soit révélait de l’exploit. Bien sur la vie n’était pas vraiment rose, Alee semblait complètement ivre, et la pluie n’avait pas cessée pour autant, c’est ainsi que rapidement, tout le monde se retrouva trempé de la tête au pied. Larkin avait bien entendu des vêtements de pluie mais devant un tel déluge même le plus imperméable des manteaux prenait l’eau. Et chaque pas semblait les faire s’enfoncer dans d’immenses flaques d’eau. Le bruit de la tempête résonnait partout dans les rues et bouchait la visibilité et alors qu’il marchait d’un pas vif, le major fut interpelé par Jasmine.
Un endroit où se mettre à l’abri ? Oui il y en avait dans le coin, certaines caches devaient même être dans un bon état, il fit donc signe aux deux jeunes femmes de le suivre, et sans se retourner s’enfonça dans le dédale des rues. Les immeubles se succédaient, les bâtiments haussmanniens semblant identiques les uns par rapport aux autres pourtant le sniper s’arrêta devant l’un deux que rien ne semblait différencier des autres, la seule différence notable résidait dans sa porte marquée discrètement d’une petite entaille sur le haut. Le militaire y fit s’y engouffrer le petit groupe, avant de les guider le long d’une cage d’escalier étroite qui semblait avoir connu quelques combats. Des traces de sang étaient visibles sur les murs.
Ils s’arrêtèrent au quatrième étage, au pied d’une solide porte en acier, le propriétaire avait dû lors du début de l’épidémie installer cette porte blindée pour prévenir les cambriolages néanmoins, cela ne l’avait pas sauvé, Larkin l’avait en effet trouvé gisant sur le sol, un fusil de chasse à ses pieds et une grosse trace de sang partant de son crane jusqu’au plafond. S’il avait un jour cru que l’appartement servirait de nouveau… Il tira d’une de ses poche un trousseau de clé, les testant une par une jusqu’à trouver la bonne, là il fit pivoter les serrures jusqu’à déverrouiller la porte. D’un geste il fit signe aux deux jeunes femmes d’y entrer avant de refermer l’appartement comme si de rien était, les vitres étaient encore en relativement bon état, et celles cassées avaient été remplacées par des panneaux de bois cloués, cela avait au moins l’avantage de procurer à ses occupant un abri protégé du vent et de la pluie.
La major posa tout son matériel dans ce qui servait de salon et mit ses affaires à sécher contre une des chaises ne gardant que son tee-shirt avant de s’affaler dans un des canapés de la pièce il semblait qu’une longue veille venait de commencer tant l’orage semblait important. Le major préféra laisser les jeunes filles faire elles même ce qu’elles estimaient nécessaires, lui s’occupant de vérifier un des coffres qui n’avait toujours pas bougé d’ici. Ce dernier contenait les affaires de chasse du vieux propriétaire, il trouva dedans quelques vêtements camouflés beaucoup trop grand, divers licences de chasses et le vieux fusil à canon cassé du propriétaire. L’arme était de bonne facture, très bonne même, mais se révélait de toute façon sans aucune munition, à peine plus qu’un bout de ferraille et de bois. En fait depuis sa dernière visite l’appartement n’avait pas changé, tout était dans le même était que lorsqu’il en était partit il y avait de cela deux ou trois semaines. Refermant le coffre il finit par se tourner vers ses compagnons d’infortune avec un petit sourire ironique sur le visage


-Et bien bienvenue dans une des planques de Paris, abris plutôt rare par les temps qui court vous observerez que rien ne fuit et malgré l’absence de chauffage centrale il y fait plutôt chaud, si on avait l’eau courante on pourrait presque croire que nous sommes encore dans un monde civilisé. Je pense que nous allons rester ensemble encore un bon moment, c’est plutôt sympa non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 11/08/2015
Age : 17
Localisation : Trois-Rivière/Québec/Canada :p



Votre personnage
Mes liens: Aucun.
Age : 19
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Ven 16 Oct - 1:28

Elle avait la bouche ouverte, visage orienté vers le ciel, s'abreuvant de l'eau qui tombait à flot. Elle réagit à peine en entendant sa question et la dévisagea étrangement, donnant l'impression de lire son âme alors qu'en fait, elle observait ses cheveux auparavant ondulés se raidir sous la pluie...

''Maaaagique.....''

Elle se souvint d'une histoire que son père lui lisait petite : une femme au cheveux incroyablement long, couleur d'or, qui, lorsqu'elle fredonnais une chanson, s'illuminais et guérissait tous les maux...

Derrière J1, J2 leur fit signe. Elle prit donc la main de J1 et l'entraina, suivant au pas J2, qui marchais assez vite, mais à une vitesse qu'elle pouvait raisonnablement tenir. Alee ne ralentissaient que pour sauté dans les flaques d'eau. Après bon nombre de minutes et de frissons, J2 changea un peu le parcours... Avant de s'en rendre compte, ils étaient à l'intérieur, chez quelqu'un...

-Et bien bienvenue....Des planques de Paris, abris plutôt rares... Fuit et malgré l’absence de chauffage...Chaud, si on avait l’eau courante, on pourrait presque croire que ...Civilisé. Je pense...Nous allons rester ensemble encore un bon moment, ...Sympa non ?

Son attention était ailleurs, observant le plafond, les murs, le sol, étonnamment propre... Se léchant les lèvres, elle enleva son bermuda dégoulinant d'eau et regarda son haut... Parfois, elle ne mettait pas de soutien-gorge, donc elle doutait. Écartant son haut, elle fut rassurée de voir que la hyène en portais un et enleva le vêtement supérieur, restant en sous-vêtements...

Alee tordit ses habits au dessus de l'évié maladroitement, puis chercha une couverture, ou une serviette des yeux... S'aventurant dans une autre pièce, elle trouva une sorte de serviette de plage un peu troué. S'en enveloppant, elle alla s'assit à côté de J2 sur le canapé. À son tour de se faire dévisager... Elle constata qu'il avait l'air un peu plus vieux... Ou vraiment plus ? La jeune femme était confuse, avec se masque bloquant la vue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 18/08/2015



Votre personnage
Mes liens: Aucun
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    Sam 24 Oct - 20:34

À l’abri?
Julien et Alee

Je fus soulagée lorsque le major prit les devants. Contrairement à moi, il savait où il allait et ça me rassurait. Étant solitaire et citoyenne de France depuis peu, je ne connaissais pas la ville. D’autant plus que les ravages causés depuis le début de l’épidémie ont rendu les lieux loin d’être identique aux images prises auparavant.


Tandis que nous parcourûmes les rues inondées, j’avais de plus en plus de difficulté à aider ma camarade ivre qui, à mes dépends, allait patauger dans une flaque d’eau comme si elle voulait y laisser ses traces. Néanmoins, je faisais de mon mieux. Quelque peu sur mes gardes, je toisais les environs hostiles à la recherche d’une quelconque trace d’infecté. Heureusement pour nous, je n’en aperçus aucun.


Suivit de quelques minutes, nous débouchâmes sur une succession d’immeubles identiques à ma grande surprise. J’aurai cru notre destination finale plus discrète à l’environnement qui la contournait. Toutefois, je ne fis pas la difficile et entrai à l’intérieur de l’un d’eux. Larkin traçant toujours le chemin, celui-ci nous emporta vers une petite cage d’escalier d’où les murs de pierre immaculés de sang me donnèrent quelque peu la chair de poule.


Nous arrivâmes finalement à une porte précise que Julien s’empressa d’ouvrir. Lorsque cela fut fait, je pénétrais, laissant une traînée d’eau derrière moi, à l’intérieur de l’appartement. Je remarquai immédiatement les lieux. À mon grand étonnement, la pièce était en très bon état à quelques détails près. Bien que certaines fenêtres étaient cassées, il n’en restait pas moins que la demeure nous apportait un sentiment de réconfort suite aux lourds événements récemment vécus.
Mal à l’aise, je fis tout simplement mine de m’installer dans un petit fauteuil que le temps n’avait pas ménagé. J’enviais Alee qui n’avait aucune honte à se déshabiller chez un inconnu.


-Et bien bienvenue dans une des planques de Paris, abris plutôt rare par les temps qui court vous observerez que rien ne fuit et malgré l’absence de chauffage centrale il y fait plutôt chaud, si on avait l’eau courante on pourrait presque croire que nous sommes encore dans un monde civilisé. Je pense que nous allons rester ensemble encore un bon moment, c’est plutôt sympa non ?


-Oui, en effet. Merci de votre hospitalité. dis-je simplement.


N’ayant pas trop la tête à la conversation, je laissais choir ma tête au dossier du fauteuil qui absorbait lentement mais surement, les gouttelettes d’eau que j’avais recueillies durant notre exode. Finalement, je décidais d’enlever mon masque à gaz question que je puisse mieux décompresser et le laissais sur une petite table basse à proximité ne me préoccupant pas des regards troublés que m’apportaient mes compagnons.


-Je n’ai pas 25 ans dis-je un brin d’amusement dans la voix.


Vu leur air débité, je poursuivis.


-Je n’en porte un que pour me sentir en sécurité lorsque je déambule dans les rues à l’étranger…

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: À l'abri? [PV Julien, Alee]    

Revenir en haut Aller en bas
 
À l'abri? [PV Julien, Alee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Invitation au souper de julien cassart
» RMC Julien Cazarre .
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Julien Vogel... [Archer & Emissaire des nains]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une lumière derrière les ombres :: Zone de RP - Paris :: Le 12ème arrondissement :: Les galeries du métro-