Vote !
Tops-Sites
Une lumière derrière les ombres
BONJOUR ! Uldo est fermé mais le roi est mort, vive le roi ! Vous pourrez jouer dans notre univers ici : http://z-epidemie.forumactif.com/ !


Forum RPG post-apo'
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Debout avant le soleil - Dante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fonda(préda)teur
Fonda(préda)teur
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 20



Votre personnage
Mes liens:
Age : 27
Equipements:

MessageSujet: Debout avant le soleil - Dante    Sam 26 Sep - 19:58





Debout avant le soleil
« Le monde appartient à ceux qui se lèvre tôt et qui ont un FAMAS. »

Depuis combien de temps n’avait-elle pas traînée au lit ? Anna ne s’en souvenait plus. Peut-être même qu’elle ne l’avait jamais fait, allez savoir… Quoi qu’il en soit, ce n’était pas encore aujourd’hui qu’elle allait dormir un peu plus longtemps. L’officier était debout extrêmement tôt, se débrouilla seule pour son petit déjeuner car elle semblait être la seule à être sorti de la couette. Le complexe était silencieux, mise à part le ronronnement du recycleur d’air. A force, avec les mois passés, on n’y prêtait plus attention. Et il était de toute façon préférable de respirer un air non saturé en CO2.

Sortant de la cuisine, Anna rejoignit les douches. L’eau, froide puisque c’est ainsi qu’elle préférait ses douches, coula le long de ses cheveux avant de gagner son dos. L’officier y resta immobile un moment, le temps que toutes ses idées reprennent forme dans sa tête. Elle devait sortir récupérer des ressources dans un bâtiment un peu plus loin. Si elle sortait assez tôt, elle n’aurait pas de risque de se faire piéger par les avions. Ces derniers avaient tendance à prolonger les sorties de plusieurs heures, ce qui était des plus inconfortable quand on devait porter un masque comme c’était son cas. Elle sorti finalement de la cabine, attrapa une serviette et réchauffa sa peau pâle. Il lui fallait un compagnon de sorti. Une poignée d’infecté avaient été repérés dans la zone sans que Larkin puissent les éliminer. Matthew devait être occupé, sinon elle l’aurait croisé à la cafétéria. C’était le plus lève-tôt du complexe.

Anna gagna sa cabine pour s’équiper : combinaison, arme. Elle passa le masque atours de son coup mais ne le plaça pas de suite ; profitons encore du peu de temps sans que cela soit nécessaire. Il ne lui avait fallu que quelques minutes pour enfiler le tout. L’habitude. Elle ressorti pour retourner une deuxième fois à la cafétéria ou quelques hommes semblaient émerger péniblement. Anna ne fit qu’un pas à l’intérieur de la pièce :

« Le premier qui sera prêt et qui me rejoindra devant la porte sera de sortie avec moi pour la matiné. »

Elle n’en dit pas plus et parti sans attendre de réponse. Les expéditions se faisaient un peu rares en ce moment, les hommes étaient à cran et plus de la moitié aurait vendu leur matelas pour un peu d’action. Elle ne doutait pas que l’un d’eux viendrait avec elle.  

L’officier fit un détour en cuisine pour attraper un dernier biscuit et s’installa vers la sortie du complexe pour le manger. Tout ce qu’elle espérait, c’était que ce n’allait pas tomber avec le pire soldat du monde.


Codée par Eli-Ls


_________________
Kit by Cruelly via Never-Utopia
by Shobu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elia-ls.e-monsite.com/
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Debout avant le soleil - Dante    Dim 27 Sep - 0:49

Les débuts de matinée se faisaient de plus en plus similaires au sein du Centre de Recherches. Réveille tôt, les grasses matinées ne correspondaient pas au nouveau rythme quotidien de Dante. Et puis la douche, moment clé dans la phase de réveil du jeune homme : alterner entre eau chaude et froide faisait du bien aux muscles, les détendaient, et permettait au soldat de reprendre ses esprits.

A cette heure, voilà où Dante en était rendu. Propre, coiffé et parfumé ( un plaisir qu'il s'accordait tout les matins, pour son simple plaisir ) et habillé d'une tenue de repos qui ce matin était composée d'un tee-shirt en cachemire Bis, et d'un short en coton noir, et d'une paire de claquettes de la même couleur. Parfaitement confortable pour prendre son café du matin.  C'est donc sous la lumière blanche des néons qu'il dégustait son ristretto, seul, dans le plus grand des silences. Pas grand monde n'était réveillé à cette heure, et il ne connaissait personne. Tant mieux, il adorait le calme, et cette matinée semblait partie pour l'être, jusqu'à l'irruption de sa supérieure, en tenue, dans la cafétéria :

« Le premier qui sera prêt et qui me rejoindra devant la porte sera de sortie avec moi pour la matinée. »

Tranquillité et dégustation de café passeraient en second plan. Il était tôt, le peu de personnes présent dans la cafétéria était trop ensuqué pour réagir. Sans bruit, il finit sa tasse de café en une gorgée, et tira sa chaise avant de quitter la salle à grandes enjambées. C'était son moyen de se mettre en situation professionnelle : on laisse tomber la douceur du matin, son ambiance si particulière en ces lieux. Une fois dans sa chambre, il prit soin de se déshabiller et de plier ses affaires, les posant sur son lit impeccablement fait, avant de se diriger vers l'armoire spécialement dédiée à son uniforme. En un tour de main, bas et haut de contention étaient enfilés, tout en faisant quelques étirements de tout son corps et s'assurant que ses pads de protection étaient bien calés autour de ses côtes. Ensuite, presque mécaniquement, il enfila son pantalon, dont il serra les cordons avec vigueur. Pas de ceinture, pour des raisons de santé et de sécurité, mais le pantalon ne tomberait pas. Un harnais autour de sa cuisse qui maintiendrait son couteau en place, sa veste zippée jusqu'en haut ( soit au niveau de son menton ), son cache-nez enfilé, ses bottes lacées et ses gants scratchés autour des manches de sa veste, il était fin prêt. A peu de choses près : son FA-MAS, nettoyé et rangé dans le compartiment lui étant destiné, et dont il passa la hanse autour de ses épaules. Ça y est.

La lourdeur de sa tenue faisait résonner ses pas dans les couloirs quasiment vides du complexe, comme une mélodie sonnant son départ à venir. Sa première mission avec un coéquipier, qui plus est la cheffe. La pression montait tout doucement, mais Dante n'en fit rien. Il arrivait vers la sortie, et il pouvait apercevoir Anna en train de finir son petit déjeuner. Arrivant à son niveau, il finit par se placer devant elle, tout en gardant sa distance :

« Bonjour, je suis Dante. Je suis prêt, alors.. quel est l'objet de la sortie ? »

Ses yeux se plantèrent de ceux de sa supérieure, prêt à agir.
Revenir en haut Aller en bas

Fonda(préda)teur
Fonda(préda)teur
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 20



Votre personnage
Mes liens:
Age : 27
Equipements:

MessageSujet: Re: Debout avant le soleil - Dante    Dim 27 Sep - 1:57





Debout avant le soleil
« Le monde appartient à ceux qui se lèvre tôt et qui ont un FAMAS. »


Comme elle s’y attendait, l’officier ne poireauta pas longtemps. Elle fixait l’extérieur à travers le verre plus épais que l’intégrale de Zola. Une dizaine de minutes plus tard même pas, un soldat se présenta. Il était équipé et prêt à partir. Bien. Elle avait eu peur de voir débarquer un mec en pyjamas, trop pressé de sortir pour s’équiper. Il fallait croire que les soldats n’étaient pas si en manque que ça…

«Bonjour, je suis Dante. Je suis prêt, alors… quel est l'objet de la sortie ? »

Anna fit un mouvement de tête pour saluer le militaire. Enfin, ce nouveau militaire. Dante, c’était le gars de l’extérieur qu’Avery avait fait rentrer dans le centre. Il n’était pas arrivé il y a longtemps et Anna ne l’avait jamais vu en sorti. Mais elle faisait confiance à son collègue lorsque ce dernier lui disait que le garçon savait se battre. Elle en avait entendu du bien et parfait donc sur une première idée favorable. L’officier se permit tout de même de le toiser. Il était jeune, sûrement un peu plus qu’elle, mais son corps semblait plus apte au combat. Plus grand, plus large. Elle ne savait pas de quoi il était capable, mais il ne semblait pas être le soldat le plus faible du centre… Ni le plus fort. Elle ferait avec. Et cette sortie ce n’était qu’une formalité.

Tourna les talons pour s’approcher de la porte, elle prit le temps de placer son masque avant de répondre à la question qu’il avait posée plus tôt.

«Récupérer des ressources et nettoyer rapidement le bâtiment.»

Juste avant de passer les lourdes portes du Sas, elle se stoppa et se retourna vers le jeune homme.

«On tire qu’en dernier recours. Les armes blanches en priorité.»

Quelqu’un avait très certainement fait le topo au nouveau, mais elle préférait lui rafraîchir la mémoire. Au cas où. Les balles, c’étaient précieux. Les stocks étaient encore conséquents, mais dieu seul savait quand est-ce que cette catastrophe prendrait fin. Anna ne blaguait pas avec ce genre de chose. Elle blaguait avec rien en fait…

Une fois dehors, l’arme en main, Anna expliqua le trajet à parcourir à Dante, sommairement.

«Cinq à six infectés dans le secteur, pas plus. Éparpillé, normalement. »

Autrement dit : du gâteau. Seule, elle aurait pu s’en charger. Mais le règlement était le règlement, surtout qu’Anna avait participé à la rédaction. Et c’était rassurant de savoir que quelqu’un pouvait protéger ses arrières. La militaire commença à avancer. Il lui semblait que Paris était de plus en plus mort chaque jour. Le nuage continuait à s’épaissir, la poussière remuée par le vol bas des avions. Le soleil se levait à peine, l’officier devait tendre l’oreille à chaque croisement, ne pouvant pas faire confiance à sa vue. Elle jetait des petits coups d’œil au soldat, s’assurant qu’il ne commençait pas à faire capoter la sortie dès les premières minutes. Si c’était le cas, il n’allait pas faire long feu au centre et Anna s’assurerait que plus personne ne rejoigne le groupe.


Codée par Eli-Ls


_________________
Kit by Cruelly via Never-Utopia
by Shobu ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elia-ls.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Debout avant le soleil - Dante    

Revenir en haut Aller en bas
 
Debout avant le soleil - Dante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil. »
» Que le vent te pousse toujours en avant et que le soleil illumine ton visage, que les vents du destin t’emmènent danser avec les étoiles... (hot)
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Cité Soleil déja fragilisée, complètement oubliée après le séisme
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une lumière derrière les ombres :: Zone hors RP :: Archives :: Rps abandonnés-