Vote !
Tops-Sites
Une lumière derrière les ombres
BONJOUR ! Uldo est fermé mais le roi est mort, vive le roi ! Vous pourrez jouer dans notre univers ici : http://z-epidemie.forumactif.com/ !


Forum RPG post-apo'
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Sam 26 Sep - 23:34

Il lui fallait sortir. Prendre l’air ailleurs qu’en faisant les cent pas dans cette usine qui leur servait de quartier général. Il lui fallait de l’exercice, quitte à courir entre les ruines pour rien, simplement pour sentir son rythme cardiaque s’accélérer et entendre son cœur battre dans ses tempes. Les trucs basiques qu’ils devaient entendre depuis cette putain d’épidémie. Mais non, avec ces avions à la con, voila qu’ils pouvaient sortir presque normalement sans croiser de problème. Pour le coup, c’était vraiment un coin mort. Il n’y avait plus rien pour s’amuser. Et passer son temps entre les murs à moitié détruit de l’usine, ça allait bien deux minutes, trois, ça devenait tout simplement étouffant. Elle prévint rapidement Cratos qu’elle sortait faire un truc, histoire qu’on ne la cherche pas pour partir en mission ou si il y avait une couille qui leur tombait dessus. Avec la conversation qu’ils avaient eue, le jeune homme comprenait pourquoi elle avait besoin de quitter l’endroit et surtout, seule. Si c’était dangereux ? Surement et c’était une raison de plus pour le faire. Si ramollir en pensant que tout allait rester comme ça, était déjà une connerie en soi. Et pour sa part, elle avait tout simplement besoin de sa dose d’adrénaline et de sang frai. Et évidement, s’en prendre aux hyènes était carrément hors de question. Même s’il y avait un gamin ou deux qui lui couraient sur les nerfs. Eux, faudrait pas que leur géniteur les quitte des yeux trop longtemps. Bon bien entendu, elle gardait ce genre de pensées pour elle-même. Johanna doutait fortement que même certaines hyènes comprennent son acte et honnêtement, elle n’avait pas des masses envie de quitter ce groupe.

Prenant son couteau de cuisine, qu’elle mit à sa ceinture, Yo franchit le périmètre de leur base pour s’aventurer dans les ruines de Paris. Elle tendait tout de même l’oreille pour percevoir le bruit d’un potentiel avion qui se rapprocherait. Rester discret, qu’il disait. Cet ordre ne l’avait sans doute jamais autant fait chier qu’auparavant. Ca devait même étonner certains solitaires qui trainaient de leur côté, de ne plus voir autant de hyène se balader près de chez eux. Fallait aussi remédier à ça tient, qu’on n’oublie pas sur quel territoire ils pouvaient s’aventurer...

La jeune femme jura et se retint de justesse d’hurler de frustration. Même si l’idée d’ameuter quelques infectés était tentant, trop, ce serait quelques peu problématique. Alors elle jura de nouveau avec un vocabulaire à faire rougir une pucelle. La hyène monta dans un morceau d’escalier qui tenait encore par miracle debout, elle ne savait trop comment, mais le temps que ça lui tombait pas sur la gueule -ou sous les pieds- ça lui allait parfaitement. Et c’est là qu’elle le vit. D’abord ses cheveux. Fallait dire que ce bleu sortait un peu de l’ordinaire. Un peu comme ses propres tifs. En tout cas, c’était pas une hyène, malgré la dégaine qui pourrait coller. Ensuite, fallait s’assurer qu’il était seul. Elle voulait bien s’amuser un peu, mais elle n’était pas totalement suicidaire non plus. Mais apparemment, c’était bon, après quelques minutes à l’observer avancer elle-ne-savait-où, elle conclu qu’il était seul. Parfait.

Johanna descendit de son point d’observation et fit le tour de quelques ruines pour arriver dans son dos. Et elle aperçu alors un étui à sa ceinture. Vu la gueule de l’objet, ça devait être un couteau. Un sourire en coin s’afficha sur ses lèvres en se disant qu’elle aimerait assez en voir la tronche. Elle qui avait envie de changer de jouet, ça allait peut-être être son jour de chance. Elle le suivit en passant dans des ruines, sans faire trop de bruit avant de prendre un caillou et le lancer de l’autre côté. S’il lui donnait son dos, la hyène passerait à l’attaque...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Dim 27 Sep - 10:42

Encore une journée dans ces ruines, encore une journée à marcher sans objectif précis autre que cartographier des zones. Raclaw devait avoir cartographier un bon quart de Paris avec le temps et toutes ses expédition. Il marchait au milieu d'une rue dans le 12 ème arrondissement, il savait qu'il ne se trouvait pas loin de la planque des hyènes et qu'il y avait sûrement du matériel et des vivres las bas mais , il fallait être suicidaire pour foncer chez eux comme ca.

Il marchait au milieu du silence la carabine sur l'épaule et le couteau à la main et la machette à la ceinture. Son sac pas très rempli servirait peut-être être aujourd'hui pour ramènent son butin à sa planque. En ce moment c'était de plus en plus tard de sortir avec ses avions qui passaient régulièrement. Et la peur d'un bombardement était la présente des que l'un d'entre eux survolait les rues. Raclaw entendit alors du bruit non loin, il s'aretta et se concentra. Il sentit une présence dans son dos. Mais il ne voyait rien. Il fit bascul sa carabine et la chargea pour braquer l'horizon face à lui.

-Je sais qu'il y a quelqu'un montrez vous!
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Mer 30 Sep - 11:53


En le voyant mordre à l’hameçon, Johanna ne savait pas si elle devait se lamenter ou au contraire apprécier que son manège ait fonctionné. Non, en fait, ça la faisait presque soupirer que ce soit aussi facile. Du moins, si elle ne devait pas rester discrète, elle ne se serait pas gênée pour le faire un bon coup. Par contre, elle n’aima pas le voir prendre sa carabine. Elle n’avait pas forcément très envie qu’une balle lui atterrisse dans le corps, ce serait carrément la merde, même si avec un peu de chance, ça pourrait ameuter des infectés et ça lui ferait un peu d’exercice ! Les gens et leur arme à feu, ils étaient vraiment casse couille ! Déjà ça faisait un bruit pas possible, ça demandait un entretien monstre et ça pouvait être à court de munition au mauvais moment. En somme, rien ne valait un bon petit couteau -entretenu quand même, le sang, ça ronge- et le trou était joué ! Oh et elle trouvait aussi que c’était tricher que d’utiliser une arme à feu, ils restaient planqués derrière en priant que leur balle atterrisse au bon endroit dans leur cible pour sortir victorieux de la confrontation. Il n’y avait rien d’excitant là dedans. Et se retrouvée face au canon d’une arme, ça ne lui plaisait pas non plus, elle avait beau être souple et avoir de bons réflexes, contre ça, c’était peine perdue.

Enfin, pour le moment, son objectif c’était ce semblant de couteau qu’elle voyait pendre à la ceinture de ce type, en plus de la perspective de lui ouvrir le bide avec. Un bon programme en vue, en somme si la parvenait à lui faire perdre sa carabine. La hyène calma son rythme cardiaque avant de passer à l’action. Rapidité et précision, c’était tout ce qu’il lui fallait. Avec peut-être une pointe de discrétion avant l’attaque pour qu’il continue de regarder droit vers lui. Elle leva les yeux au ciel en entendant sa réclamation. Il croyait quoi ce type ? Que tout le monde se montrerait parce qu’il le demandait ? Pire, au lieu de fermer sa gueule et de se la jouer discret si jamais il s’agissait d’infecté dans le coin, il se mettait à gueuler pour les ameuter. Sérieusement ? Comment il avait survécu jusqu’ici lui ? Parfois c’était vraiment à se le demander ! Mais qu’importe, elle gardait son but en tête en commençant à bouger. Pliant légèrement les jambes pour avoir une meilleure adhésion avec le sol et une souplesse, elle sorti du petit muret en ruine derrière lequel elle s’était planquée et visa aussitôt l’arrière du genou d’appui de sa cible avec son pied, pour le faire plier. Yo n’attendit pas de voir le genou faiblir et plier pour enchainer ses coups, visant le bas du dos de son adversaire avec son propre genou pour y mettre autant de force qu’elle le pouvait pour lui infliger une assez forte douleur l’espace de quelques secondes. Et une fois qu’il eut son genou à terre, elle se plaqua contre son dos pour passer son bras autour de son cou et dans la continuité de sa main se trouvait la pointe de son couteau qui prenait appui sur sa carotide.

« Pose ta carabine, qu’on joue un peu ~ »
Ordonna-t-elle entre deux inspirations rapides.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Jeu 1 Oct - 12:21

Aucun bruit, rien de perceptible et pourtant quelque-chose ou quelqu'un était la c'était sur. Raclaw scrutait le moindre recoin avec sa carabine. Il était concentré. Mais il ne le fut pas assez pour contrer cette attaque qui lui fit plier le genou et redresser le dos, un bras se serra autour de son cou en posant un couteau sur sa gorge. Puis une sommation de lâcher son arme.

N'ayant aucune autre solution il obtempéra. Il ne bougea pas mais se contenta d'analyser la situation. Le couteau qui le maintenait était affûté mais l'angle ne le tuerait pas si il se levait au bon moment et d'une certaine façon. À moins de s'en débarrasser avant. Raclaw réflechit et se décida.et donna un coup de tête en arrière qui atteignit son opposant qui dessera son étreinte, il en profita pour lui donner un coup de pied dans l'abdomen en se retournant puis sortit sa machette et se mit en garde.

Son opposant était en fait une fille aux cheveux vertes et avec un couteau de cuisine affûté à la main. Vu son style et sa façon de parler ça devait être une hyène. Raclaw posa son sac pour avoir une meilleure libertée de mouvement et se mit en garde une nouvelle fois en s'adressant à la fille.

-alors la hyène. On v'as s'amuser c'est ca. Bas viens qu'on rigole.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Ven 2 Oct - 17:35



Une fois la carabine posée sur le sol, bien sagement, Yo donna un coup de pied dedans, passant ce dernier entre les cuisses écartées de l’homme. Histoire de la foutre plus loin et qu’il ne la récupère pas trop vite. Mais alors qu’elle se faisait la réflexion d’être déçue par cette obéissance, le coup lui arriva en pleine tronche, la faisant reculer légèrement. Dans le mouvement, elle entailla le cou de son ancien otage. C’était pas vraiment intelligent, compte tenu de la proximité qu’avait la lame de son couteau et sa peau, mais tant pis pour lui. La jeune femme serrait déjà les dents contre la douleur, mais un début de sourire se dessinait sur ses lèvres. Le coup de pied lui coupa le souffle quelques secondes, alors qu’elle se mettait à un distance raisonnable de sa proie. Enfin, il réagissait ! C’était pas trop tôt. Johanna essaya le petit filet de sang qui s’était écoulé de son nez, d’un revers de la main, son sourire s’élargissant en voyant la couleur teinter sa peau. Voila ce qu’elle voulait ! La situation commençait à devenir intéressante !

L’invitation ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde et elle ne fut pas impressionnée par la machette qui avait remplacé l’arme à feu. Au contraire, elle était davantage excitée qu’apeurée dans cette situation. Enfin un peu d’exercice dans ces temps de calme !

Son couteau bien empoigné, elle n’arrêtait plus de sourire et passa à l’action sans un mot. Il n’y avait aucune utilité de parler, simplement agir. Elle fonça sur lui, visant son côté d’appui déjà fragilisé par son attaque précédente et esquiva la première contre-attaque de son adversaire, sentant sans mal la lame de son arme lui passer tout près de la peau, l’éraflant même surement un peu. Mais elle s’en foutait, elle entailla la peau également de son adversaire, au niveau de son avant-bras. Plus ou moins profondément en fonction de la réaction. Avant d’arriver dans son dos et faire deux pas en arrière pour le regarder.

« Hum. Pas si mauvais. » Lâcha-t-elle en se léchant la lèvre inférieure.

Elle avait de plus en plus envie de lui taillader l’estomac et voir ses tripes se répandre sur le sol. Un spectacle qui promettait surement d’être magnifique !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Ven 2 Oct - 19:13

La lame avait entaillé le cou de Raclaw, de toute façon il n'avait pas eu d'autres solutions pour se tirer des griffes de son assaillante. A peine relevé et éloigner , la machette dégainé qu'il vit que son opposante souriait. Un sourire dérangeant, sadique, elle semblait prendre plaisir à se battre et à saigner. Elle regarda Raclaw et fonça vers Raclaw à mains remis. Il tenta de se défendre mais elle esquiva au dernier moment laissant Quelques cheveux au fil de la machette.

Raclaw sentit alors une vive douleur courir sur son avant bras. Elle venait de trancher son avant bras dans le sens de la longueur. La blessure était assez sérieuse mais c'était par chance son bras gauche et donc pas son bras dominant. Il saisit son t-shirt et en déchira un bout pour l'enrouler rapidement autour de sa blessure pour ensuite serer le bandage avec les dents. Grimaçant de douleur il s'élança et en esquivant un coup défensif donna un crochet du droit dans la mâchoire de la fille. Dans sa chute Raclaw en profita pour balancer un coup de rangers violent dans les côtés de la jeune fille.

Il la regarda alors avant de dire grimaçant de douleur.

-Ça t'amuse ? Pourquoi tu m'agresse je peux le savoir ?

Il attendait, il attendait pour savoir si il devait encore se battre ou ranger son arme et soigner sa blessure.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Ven 2 Oct - 22:47


Yo fut assez gentille pour lui laisser le temps de faire un semblant de garrot à sa blessure. Bon, évidement, c’était plus parce qu’elle ne savait pas quand elle pourra tomber de nouveau sur un survivant et qu’elle devait en profiter plutôt que de le tuer rapidement. Ca serait quand même vachement con de le buter par hémorragie alors qu’elle était tombée dessus par pure chance. Enfin, le buter trop vite ça allait de soi ! Elle avait toujours autant envie de le voir se tordre de douleur, teinté d’une belle couleur cramoisie. Johanna apprécia grandement de voir sa grimace de douleur déformer son visage, c’était un bon portrait elle ne pourrait pas le nier. Et il lui confirmait par la même occasion la profondeur plus ou moins de sa blessure. Si elle n’avait pas été très profonde, il n’aurait pas prit la peine d’arrêter le saignement.

La hyène le regarda fondre sur elle et fit mine de se mettre en position de défense, bien qu’elle laissait volontairement une ouverture. Elle avait bien assez d’année d’entrainement pour savoir comment réagir à quel moment. Le coup lui fit néanmoins partir la tête sur le côté mais elle s’était attendu à avoir plus mal que ça, vu la différence de gabarit entre eux. Elle encaissa le second coup, qui lui coupa la respiration pendant quelques secondes et mit un genou à terre après avoir reculé pour laisser une bonne distance entre eux. La jeune femme s’essuya la lèvre ensanglantée, elle s’était mordue pendant le premier coup mais son sourire était toujours présent. Le goût de l’hémoglobine dans sa bouche lui avait presque manqué, en fait. Pourquoi ? Son sourire malsain s’élargit à cette question alors qu’elle se remettait debout.

« Evidement que je m’amuse. Pas toi ? »
Même si elle se foutait royalement d’avoir son avis, alors elle enchaina aussitôt. Elle montra le couteau de combat qu’il avait à sa ceinture. « En dehors du fait que je voulais me dégourdir les muscles, je le veux. » Elle marqua une pause en se léchant de nouveau sa lèvre inférieure. « Donne le moi et peut-être que je ne t’attaquerai plus. »

Peut-être hein ! Elle pouvait être du genre à respecter sa parole mais tout dépendait des circonstances. A lui de voir s’il prenait le risque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Ven 2 Oct - 23:07

Quand la jeune fille sourit encore une fois de manière très dérangeante. Raclaw sentit un fridoon lui parcourir le corps. Elle lui affirmait s'amuser. Tss foutue Hyène on ne pouvait pas s'amuser en faisant souffrir les autres. Elle désigna alors le couteau en lui disant que peut être elle ne l'atquerait pas si il lui donnait. Raclaw vit que c'était le couteau de son pere, hors de question. Jamais il ne le cederai.

-Pour ce couteau tu peut toujours courir. Vas donc emmerder quelqu'un d'autre. Espèce de malade.

Il attendit le prochain assaut de son adversaire. Il pouvait encore se battre. Mais avec le bras en écharpe il ne tiendrais pas indéfiniment, et il avait bien vu la différence de puissance entre lui et cette fille qui semblait être bien rompu au combat. Lui avait appris dans les rues. Ce n'etait pas la même chose. Il sentait le sang couleur le long de sa plaie et tomber par terre formant à ses pieds une flaque rougeâtre. Il se mit alors en garde sacahnt que cela ne s'arrêterait pas la.

Le regard dur il ne lachait pas son opposante des yeux tout en serrant le manche de sa machette. Il jeta un œil sur son couteau toujours à sa ceinture. Et souffla pour lui même.

-Allez Acroche toi Rac
.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Ven 16 Oct - 16:18


Johanna quitta son adversaire des yeux pendant quelques secondes, le temps de lever le regard vers le ciel et soupirer en voyant les nuages se former au dessus de leur tête. Aujourd’hui, elle n’avait pas forcément des masses envie de se faire mouiller la gueule, surtout avec un temps qui s’était refroidit depuis quelques jours. La jeune femme reporta son attention sur le type en face d’elle lorsqu’il reprit la parole. Sa réplique la fit soupirer également. Il était un poil mal en point avec sa blessure qui ne s’était pas arrêtée de saigner malgré son garrot -à croire qu’il l’avait fait comme un pied- et il refusait d’accepter son unique chance de partir d’ici vivant ? Qu’on ne vienne pas ensuite lui dire qu’elle n’essayait pas de faire des concessions ! Le espèce de malade, lui passa un peu au dessus de la tête, haussant même les épaules en guise de réponse contre ce qui semblait être une insulte.

« T’es abruti ou tu le fais exprès ? Tu crois que c’est facile de trouver des survivants ces derniers temps ? » Cracha-t-elle en perdant son sourire.

Et c’était un détail qu’il ne fallait pas négliger. Si elle n’avait plus envie de sourire, ça voulait dire qu’elle allait passer aux choses sérieuses et ça n’allait surement pas plaire à son interlocuteur. Elle regarda un instant ou deux la machette, imaginant déjà les dommages qu’elle pourrait faire. En fait, ça pourrait p’tre plus l’intéresser que le couteau. Après tout, elle en avait déjà un qu’elle considérait presque comme son couteau fétiche, pourquoi s’encombrer d’un second ? Alors que la machette...

« En fait, j’ai changé d’avis. J’veux ta machette. »


Ca pourrait presque lui faire passer l’envie de trouver une épée longue. Mais Yo n’attendit pas d’avoir de réponse cette fois-ci. S’il ne voulait pas lâcher son arme, alors elle l’obligerait à le faire. S’il tenait à garder la mobilité de son bras droit, il avait plutôt intérêt à déguerpir comme un lapin ou lui laisser l’objet de sa convoitise.

La hyène se rapprocha doucement de lui, le couteau dans sa main droite, le regard vide de toutes émotions, prête à en découdre. Avec un bras en écharpe, elle comptait bien sur son équilibre perturbé pour avoir l’avantage, surtout que malgré la différence de taille qu’il y avait entre eux, il n’avait pas l’air aussi habile qu’elle pour se battre. C’était à se demander comment des gens avaient réussit à survivre sans avoir apprit à se battre mieux que ça. C’était vrai quoi, le mec ne savait même pas manier son arme alors qu’il l’utilisait ! C’était pathétique. Yo vint pénétrer dans ce qu’on appelle l’espace personnel de tout un chacun, ils étaient maintenant presque à porter de bras, et elle attaqua, de face avec son couteau avant de dévier son coup et se servir de son pied pour taper dans les parties génitales de son adversaire. Voila. Il l’avait saoulé, elle n’avait plus envie de jouer. Les infectés étaient presque plus amusant que ce type, c’était dire !


[hrp : Désolée pour le temps de réponse >.>" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Mer 21 Oct - 18:51

A sa remarque la hyène changea d'expression et perdit son sourire. elle lui répondit que de nos jours ils n’étaient pas facile de trouver des survivants a voler ou agresser. elle inspecta encore une fois Raclaw et le regarda avant de lui dire qu'elle avait en fait change d'avis et qu'elle voulait la machette.

Bon c’était toujours mieux que le couteau mai Raclaw ne se sentait pas de faire ca. avec son couteau sa machette et sa carabine il avait un ensemble de trois armes a portée différentes pour toutes les situations. pendant qu'il reflechissait il vit as mais sentit la douleurs dans ses parties intimes. il mit un genou a terre et laissa la douleur passer une petite minute avant de se relever te de se jeter sur la hyène pour la plaquer au sol puis rattraper son fusil pour se relever et braquer la hyène.

il sourit alors et lança en s’éloignant de la file pour maintenir une distance de sécurité.

- je vais garder mes armes je crois. et tu vas te barrer. sauf si tu veux une balle dans le cœur.


il défia la hyène du regard.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Dim 1 Nov - 11:14


Le voir se tordre de douleur était plutôt sympa, même s’il y avait que peu de sang sur sa tronche. C’était toujours mieux que rien. Alors qu’il était à terre, la jeune femme leva la tête par dessus la tête de son adversaire et faillit retrouver son sourire. Au loin, à plusieurs dizaine de mètres du duo qu’elle formait avec cet enfoiré, cinq infectés avancer dans leur direction. L’avertir ? Puis quoi encore ? Il n’avait pas l’air de voir autre chose qu’elle pour le moment et ça lui allait plutôt bien. Yo ne regarda pas plus de quelques secondes ce petit groupe pour ne pas lui donner matière à se retourner. Ca aurait gâché la surprise ! Elle sentit le poids de l’autre lui atterrir sur la tronche et elle amorti le choc avec ses mains, elle n’avait pas l’intention de se payer une commotion cérébrale avec les invités qui arrivaient. Avant qu’il ne se relève, elle lui donna un coup de poing sur sa blessure au bras, histoire de raviver la douleur. En le regardant s’éloigner, Yo se redressa pour s’asseoir sur le sol pourri et le fixer. Sa menace la fit rire, telle que les hyènes avaient l’habitude de rire. Un son qui glissait parfois le sang des gens dans les environs.

« Tu utiliserais une balle pour moi ? Je dois me sentir flattée que tu l’as garde pas pour eux ? » Demanda-t-elle en retrouvant son sourire tout en se relevant.

Du coin de l’œil, elle vit le groupe d’infecté se rapprocher encore un peu et cette fois, elle lui fit un petit signe de tête pour qu’il se retourne.

« Dans ton état, ils vont adorer te chasser ~ »
Susurra-t-elle en rangeant son couteau.

Elle aurait bien aimé continuer le jeu, mais elle n’était pas bête, aussi rapide que pouvait être ses reflexes, ça n’égalait pas la vitesse d’une balle. Et elle n’avait pas des masses envie de crever ici. Elle ne s’était pas encore assez amusée dans ce nouveau monde.

« Espère que tu as assez de munition ou que tes couilles te font moins mal pour courir ~ »
Lâcha-t-elle alors qu’elle partait dans une autre direction.

Dans le fond, elle se fichait de ce qui allait lui arriver. Il était faible, il ne l’intéressait alors il pouvait bien crever sur place.



[hrp : Terminé pour moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   Dim 8 Nov - 0:59

Raclaw la regarda partir au loin. Puis il seretourna et vit la dizaine d'infecter qui l'entourait , il ne pourrais pas tous les comabttres mieux valait fuir. Il sortit à nouveau sa machette et rangea sa carabine avant de courir en direction d'un infecté qu'il écarta d'un coup de machette dans la tête. Puis il continua à courir les rues. Le bras souffrant et fiévreux. Il devait arriver dans un lieu sur et s'occuper de ça. Autrement ilne de donnait pas longtemps. Ilmarmona pour lui-même.

-hors de question de mourrir. J'ai des gens pour qui je dois vivre et d'autre à tuer.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: « La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« La barbarie plutôt que l’ennui » ..: PV Raclaw :.. [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après la pluie, le beau temps? Et si en fait, c'était plutôt un ouragan? {PV Amelian et Eliwyr} [terminé]
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Insomnie et ennui ... [Priv. Seamus] [TERMINE]
» 05. Ennui inlassable et Cosmique Attitude. {Klaus}
» [Parc] Tuer l'ennui [PV: Keito Masahide & Eliza Trips]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une lumière derrière les ombres :: Zone de RP - Paris :: Le 12ème arrondissement :: Les rues et les ruines-