Vote !
Tops-Sites
Une lumière derrière les ombres
BONJOUR ! Uldo est fermé mais le roi est mort, vive le roi ! Vous pourrez jouer dans notre univers ici : http://z-epidemie.forumactif.com/ !


Forum RPG post-apo'
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jour des courses (pv Melany) [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité





MessageSujet: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Mer 4 Nov - 1:30

La sonnerie de la pendule à piles était presque inaudible pour les dormeurs, mais c'était un mal pour un bien : un radio-réveil classique faisait bien trop de barouf et risquait d'attirer des visiteurs mal intentionnés. Et surtout, allez le faire marcher avec l'électricité coupée...

Jetant au loin la couverture, Theodore, à moitié sorti du coltard, admira un peu son chez-lui depuis que la catastrophe avait empiré. Un lit sommaire fait d'un matelas posé sur une bâche en plastique; une table et deux chaises Ikea assorties; un frigo d'étudiant servant de garde-manger; un collecteur d'eau de pluie bricolé avec un entonnoir, un bout de gouttière et un seau; un petit fût de bière transformé en brasero improvisé pour se réchauffer et une pile de livres et magazines divers pour la distraction. Distraction mince d'ailleurs ; ils étaient tous en français, ce qui fait que Melany n'en comprenait pas un traitre mot. En parlant de Melany, elle dormait toujours à poings fermés, enroulée dans la couverture. Se levant sans faire de bruit pour ne pas la déranger, le ricain partit vérifier si la porte de la cave tenait toujours.

Outre le cadenas habituel, dont les clés avaient été récupérées habilement sur le cadavre du concierge, les deux jeunes avaient renforcé au mieux l'entrée avec une chaise coincée sous la poignée. Dans le pire des cas, ils pourraient toujours sortir en catastrophe par le soupirail (seule source de lumière au passage), mais bon.
La pendulette indiquait 8 heures du matin passées ; comme quoi, garder un cycle de vie à peu près normal était possible peu importe les circonstances. Une alimentation normale, par contre... Le frigo ne contenait plus que deux bouteilles d'eau, une boite de cookies périmés et une conserve de cassoulet. De quoi tenir une journée au mieux. Bon, le programme du jour était trouvé, il faudrait des provisions. Mais d'abord... Il fallait réveiller Mademoiselle. Et quoi de mieux pour ça qu'un bon tirage violent de la couverture ?



- Get up, sleepyhead. Breakfast's served. We'll need to gather some supplies if we want to eat som'thing tonight.


Dernière édition par Theodore Armstrong le Sam 7 Nov - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Jeu 5 Nov - 2:18

- Oh my god! Shut up, I didn't sleep all night. You kept stealing the damn sheet!

Dit la jeune femme à moitié endormie, en tentant de reprendre la couverture mais impossible, Théo l'avait dans les bras. Elle s'assit sur le matelas, se grattant un œil et en baillant. Elle portait un énorme chandail gris pâle, taille homme et au moins le triple de sa taille. Le collet du chandail tellement énorme qu'il était possible de voir son épaule. Cependant, l'épaule n'était pas le truc le plus outrageant de l'accoutrement de Melany. Il était évident qu'elle n'avait ni pantalons ni shorts. Encore plus outrageant, elle ne portait pas de sous-vêtements. Elle regarda l'heure sur la pendulette, pourquoi fallait-il toujours que Theo se lève avant midi? Il osait dire que c'était un cycle de vie normale.

- Next time, wake me up when one of the planes will land to take us home, okay?

Cependant, il n'avait pas tort, il fallait trouver de la nourriture. Déjà qu'elle n'aimait la marque de cookie. "BN", ils ne pouvaient pas se contenter d'Oreo comme tout le monde? Elle s'habilla, prenant tout son temps. Depuis combien de temps n'avait-elle pas prise de café? Le doux goût velouté de cette infusion lui manquait. Ce breuvage l'aidait autrefois à avoir une bonne journée. Ces temps-ci, les bonnes journées étaient rares. Elles devaient être en rupture de stocks, comme à peu près tout dans Paris. Melany attacha sa longue chevelure blonde et adorna sa tête de sa casquette.

La majorité des jeunes filles auraient été ravi de devoir rester dans cette célèbre ville. Pas Melany, Melany est un cas à part. Premièrement, elle ne comprend rien de ce que locaux racontent. Deuxièmement, les locaux sont des foutus français et troisièmement, c'était la merde partout. Il n'y avait que Theo qui rendait l'expérience un peu plus tolérable. Son dynamisme l'aidait à passer au travers des journées. Prenant son bâton de hockey, elle attendit que Theo soit prêt à sortir quoique c'était plutôt le contraire, Theo était toujours le premier prêt. Elle se demanda si un jour, elle pourrait attacher une tronçonneuse à son bâton. Ça augmenterait son efficacité contre les zombies et les autres bozos qui se mettaient sur leur chemin. Trouver la tronçonneuse était par contre la partie la plus difficile de son plan. Elle abandonna l'idée.


- We're ready?


Dernière édition par Melany Joly le Dim 8 Nov - 1:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Jeu 5 Nov - 15:18

- Well, guess we'll have to grab another blanket. Or cuddle.


Toujours à se plaindre et à se la raconter, les bonnes femmes. Melany avait au moins l'excuse de vivre l'Apocalypse zombie pour sa chiantise. Ou le fait que Theodore comptait sérieusement investir dans une bague une fois rentré à Dallas. Mais il y avait plus urgent.

Laissant Melany s'habiller dans son coin, Theo en fit de même. On pouvait dire que porter une cravate et des chaussures de ville vu la situation n'était pas adapté, mais qui allait montrer au monde le swag naturel des Nord-Américains aux mangeurs de grenouilles sinon ? Melany et sa dégaine de racaille sans soutif ? Non, c'était aux Ricains de donner le bon exemple. Comme toujours.
Une fois apprêté, Theodore attrapa sa batte avant d'aller déverrouiller la porte.



- I'm sure we can still find something on the rooms. Half of the people here spent their time on WoW... If you don't mind living off chips and sweets. We can also hit the convenience store, but... It's near the hospital.


Avec l'hôpital Trousseau pas loin de la résidence et l'hôpital Rothschild dans le même quartier, c'était un miracle qu'une armada d'infectés n'aient pas envahi l'arrondissement. Mais excepté un ou deux de temps en temps, nos héros avaient eu de la chance pour le moment.


Dernière édition par Theodore Armstrong le Sam 7 Nov - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Ven 6 Nov - 1:11

- I'm not against these two options.

Mais au final Melany le savait, il allait réussir à piquer la seconde couverture ou prendre toute la place dans le lit. Ces américains prenaient beaucoup de place. L'idée de mangé des chips et de bonbons ne plaisaient pas trop à Melany. Tu manges un sac de chip et 15 minutes plus tard, tu as déjà faim. Un bon repas par contre, cuisse d'outarde avec du riz, ça c'était un bon repas. Repas inexistant à Paris. En plus, cela faisait combien de temps qu'elle n'avait pas mangé de viande fraiche?

Avant que Paris soit évacué, les mecs qui partageaient la résidence étudiante avec Theo étaient nostalgiques d'un vieux jeu en ligne, World of Warcraft. Tous s'étaient inscrits à des serveurs privés pour y jouer. Ce jeu n'intéressait pas Melany, elle préférait FFXXI, le MMORPG de 2020.

- Can we please, find something actually edible this time? I'm tired as shit of cassoulet and Liebig's shitty food. Don't forget to close the door behind you. If one frenchtard stole our things, I'll hunt him then it'll be your turn.

Dit-elle en ouvrant la porte, le bâton de Hockey sur l'épaule. En fait, le 12ème arrondissement était un vrai nid à infectés. Le couple a simplement était chanceux. Melo regarda si la voie était libre, sortant simplement la tête à l'extérieur du building.

- 'rything is ok. By the way, do ya know I love you, even if I want to strangle you? Just saying in case we don't come back alive.


Dernière édition par Melany Joly le Dim 8 Nov - 1:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Ven 6 Nov - 11:09

- That implies we're not the last living people in a 2 miles radius.


Depuis leur déménagement, il fallait bien avouer qu'ils n'avaient pas vu la moindre âme excepté eux deux. Le 12ème était plein de saloperies à cause de tous les hôpitaux où les infectés avaient été se faire soigner, pensant sûrement avoir attrapé la grippe du camembert ou toute autre maladie à la mode dans les médias gauchistes si chers à la France. Voilà ce qui se passait quand on élisait des Démocrates ou des socialistes !

Laissant les considérations politiques de l'épidémie de côté pour le moment, Theodore verrouilla la porte de leur "logement" derrière eux avant de sortir. Comme venait de le faire si gentiment remarquer Melany, ce serait sa fête si quelqu'un rentrait chez eux. Coup de bol, la voie était libre une fous dehors.



- Well, I love you to even if you want to strangle me, so let's not die. And if you really want some real food, let's hit the store. It's a few minutes from here. Follow me. And don't strangle me in the back or I keep the whole sheet tonight.


L'épicerie fine au croisement de la rue du Sahel et de l'avenue Arnold Netter devrait avoir tout ce qu'il faut pour eux. Il fallait passer devant le fameux hôpital Trousseau, mais tant pis.


Dernière édition par Theodore Armstrong le Sam 7 Nov - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Sam 7 Nov - 1:43

- Oh boy, if I strangle, you'll not be able to steal anything anymore.

Dit-elle en rigolant. Si on oubliait toute l'idée de l'apocalypse zombie et qu'elle était prise à Paris, sans nouvelles de sa nation-mère, la journée était belle. Il ne faisait pas trop froid, ni trop chaud. Le soleil brillait et il n'y avait aucun vent pour porter l'odeur de la mort.

Elle savait de base qu'il y avait une meilleure épicerie que où Theo pensait. Il n'y vendait que des fruits et légumes à l'épicerie fine. Il y en avait une plus grosse, au nord de la résidence. Cependant, il faudrait que le couple prenne la longue route, car sinon il faudrait passer directement devant l'hôpital, étant du suicide.

- I have a better idea, there was a bigger market in front of my hotel. Don't worry honey, I will not get lost.

Elle avait bien réussi a trouvé le McDo où elle avait rencontré Theo, pas vrai? Elle pouvait bien guider son petit-ami jusqu'à l'épicerie… elle l'avait bien fait dans le passé.

- It was in front of my hotel. We should take the Sibuet Street's route. I don't want to be seen by infected.

Imposant son idée, comme à son habitude, elle prit vers l'ouest pour se rendre vers la rue Sibuet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Sam 7 Nov - 4:24

Oh. Theo n'avait effectivement pas pensé à ça. Il y avait effectivement un Franprix pas loin de l'hôtel de Melany ; les deux étaient sûrs de trouver plus de choses là-bas... Et toutes sortes de choses. Théo était d'avis de privilégier les petits magasins vu qu'il y avait moins de chance de tomber sur des infectés, mais le plus grand choix des grandes surface était un bon argument. L'épicier arabe risquait de ne pas pouvoir les aider s'ils avaient besoin de matériel médical ou autre besoin spécialisé.
Une autre raison pour laquelle l'Américain n'avait pas voulu aller vers Franprix : la rue pour y accéder longeait tout l'hôpital Trousseau. Malgré ses imposantes grilles, Theodore ne voulait pas attirer une horde de malades à leurs fesses. Mais Melany venait de lui rappeler que les petites rues avoisinantes permettraient de faire le tour sans attirer trop d'attention.



- You're the boss. Allons-y.


Impossible de se perdre avec les rues en ligne droite. Il n'y avait qu'à marcher tout droit. En temps normal, cette balade aurait pris seulement 3 minutes. Sauf que là, Melody et Theo marchaient prudemment et tous les sens en alerte : des bandits ou des infectés pouvaient sortir de n'importe où et leur tomber sur le paletot en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Et en effet, alors qu'ils arrivaient à leur croisement, les deux touristes virent deux infectées visiblement très occupés à essayer de choper les rats qui se baladaient dans les rues, avant de se raviser et de se dire que du Big Mac au sirop d'érable serait un meilleur repas qu'un rat cru.


- Well, dammit. You take the left, I take the right ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Dim 8 Nov - 2:17

- Eh, they are easy shits. I could beat them both while I give you a handjob. Yeah, I'll take the left.

Affirma Melany en rigolant. Tenant fermement son bâton de hockey, elle s'élança vers les horribles trucs qui boitaient en leur direction. Elle avait choisi spécialement un bâton de gardien car ceux-ci étaient solides. Bouleau laminé de verre avec la palette en carbone, cet équipement sportif a été fabriqué pour arrêter des rondelles de hockey arrivant à grande vitesse.

La jeune Canadienne réussit à toucher le zombie sur la côté de la tête. Frappant assez fortement pour le déséquilibrer, donnant une ouverture pour faire un une autre attaque sans se faire blesser. Elle profita de l'occasion pour le faire tomber en lui frappant une jambe. Elle plaça son pied sur le ventre de l'infecté, mettant tout son poids dessus et commença à le frapper au visage avec l'angle de son bâton. Infligeant des coups de plus en plus forts, défigurant ainsi la créature. Lorsque l'infecté ne fit plus de mouvement ou de bruit, Melo continua de frapper, pour être certaine.

Son arme, couverte de fluide corporel de l'infecté, Melany l'essuya sur ce qui restait des vêtements de celui-ci, regardant en direction de son amoureux.


- Do ya need help, sweetie?


Dernière édition par Melany Joly le Dim 8 Nov - 3:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Dim 8 Nov - 2:57

- Your proposition is quite interesting. Let's study it once we'll be done with our new pals.


Melany était simple en fait. Il suffisait de peu de chose pour la rediriger vers le sexe. Theodore ne s'en plaignait certainement pas ; après tout, quand on a lu pour la 15ème fois l'édition du jour de Métro et du Parisien, les loisirs deviennent rares... Excepté pour un.

Melany avait bien pris le bestiau de gauche, cela laissait donc la droite à Theo. Fort heureusement, ces infectés étaient lents et mous du bulbe, il n'y avait qu'en groupe qu'ils devenaient vraiment problématiques. Ou si on était désarmé, ce qui n'était pas vraiment le cas de nos deux nord-américains. Claudiquant vers Theodore, l'infecté ne pensa même pas à utiliser ses bras pour se protéger quand la batte de l'étasunien lui fracasse une demi-douzaine de côtes suite à un swing digne des Texas Rangers (l'équipe de baseball, pas la série télé de Chuck Norris), le pliant en deux.

S'il ne ressentait pas la douleur, il ne ressentit bientôt plus rien du tout quand la batte s'abattit sur le derrière de son crâne telle une petite cuillère sur un œuf à la coque. Il tomba nez à terre tandis que Theo admirait le mix de bouts de crâne, de sang et de cervelle décorant son ustensile. Comment Melany se débrouillait ? Pas mal, vu que son infecté à elle était plaqué au sol avec un pied sur le bide et une crosse de hockey abattue en rythme dans sa face. Le tout suivi par une petite blague de la blondinette.



- If that help includes your earlier suggestion, yeah.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Dim 8 Nov - 3:20

- Maybe later.

Le sourire narquois, comme ça son habitude suite à ce genre de commentaire. Elle pouvait voir l'épicerie au loin, encore quelques mètres et ils auraient de la bouffe. Le ventre de Melo gargouilla, elle n'avait pas pris de petit déjeuné après tout. La cadence de ses pas devinrent plus rapide plus que le couple s'approchait de l'épicerie. Lorsqu'elle arriva devant la vitrine de celle-ci, la jeune femme s'arrêta net, regarda des deux côtés et cassa de ce qui restait de la vitrine déjà endommagée. La chance était de leur côté, la batterie de l'alarme devait être à plat. Hallelujah!

L'épicerie était à eux seuls, la lumière du jour éclairant les allées. Mélanie se pressa de chercher quelque chose de comestible et pas trop périmé. Elle passa dans une allée et s'arrêta un moment, elle reconnut sur le paquet une image de tampon. La vague idée que cela faisait un moment qu'elle n'avait pas eu ses règles lui passa par la tête. Elle ne se souvenait plus les dernières qu'elle avait eu mais bon, elle n'avait jamais été régulière et souvent, le stresse avait ce genre d'effet sur le corps. De plus, elle ne savait même pas quel jour elle était et avait arrêté de compter les jours depuis les bombes. Tout ce qu'elle voulait était survivre et revenir chez elle avec Theo.

Elle ignora ce qui avait dans cette allée et en fit une autre. Elle trouva des produits laitiers périmées mais, elle trouva aussi du gruyère encore en état d'être mangé. Elle ouvrit le paquet et en prit une bouché et retourna faire ses courses. La canadienne trouva un pot de cornichon mariné, l'ouvrit et en prit un et le croqua. Elle repartit à la recherche de Theo et le trouva dans une autre allée.

Prenant une autre bouché du cornichon et du fromage, elle lui parla la bouche pleine.

- Foun' 'smethin'? I think we need a bag o' 'nything.

Avec sa manche, elle essuya sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Dim 8 Nov - 16:01

''Plus tard peut-être'' ? Ouais, ça voulait tout dire. Melany et Theodore allaient encore dormir tard ce soir.
Essuyant du mieux qu'il pouvait sa batte sur les vêtements des infectés, Theodore reprit la route derrière sa donzelle. Une fois arrivés devant le Franprix, l'américain n'eut même pas le temps de signaler que les portes étaient ouvertes que Melody fracassa l'une des vitres. Bon.



- Yeah, show that store window who's boss.


Dans leur malheur, les amoureux étaient gagnants, l'alarme ne s'était pas déclenchée. Hourra pour les coupures de courant. A peine entrés dans le magasin que Melany s'était jetée dans le rayon... Des produits d'hygiène féminine. Bon, mieux valait ne pas insister de ce coté-ci, les petits problèmes lunaires, c'était vraiment un truc de bonnes femmes. Passant le rayon Tampax et compagnie, Théo se retrouva dans ce qui semblait être le rayon de la quincaillerie ou assimilé. Et quelque chose attira son attention. Toujours suspendues en rayon, de magnifiques Maglite encore sous blister. Alors comme ça, on trouvait de bons produits américains en France ?


- Oooooooh, but what's this ?


Découpant le blister à l'aide d'une paire de ciseaux rouillés, Theodore eut la bonne surprise de voir que la lampe était fournie avec les piles. Le temps de les insérer dedans et que la lumière fut, comme dirait l'autre ! Le rai de lumière blanche éclairait le magasin comme en plein jour. La lampe était une de ces Maglite haut de gamme avec plein d'options pour le faisceau et assez grosse et lourde (et en partie designée) pour être utilisée comme matraque improvisée. Génial s'il perdait sa batte.
Entretemps, Melody avait trouvé de la bouffe et venait de retrouver Théo tout en grignotant un bout de gruyère et des cornichons. La demoiselle, ne faisant pas honneur à sa couleur de cheveux, suggéra de prendre un sac pour ramasser leurs courses.

Chipant deux sacs en plastique réutilisables (bien utiles malgré que ce soit un truc pondu par les écolos), Theodore eut vite fait de ramasser tout ce qui pouvait l'être : des boites de conserve (en évitant le cassoulet), de l'eau en bouteilles, des piles pour leurs divers appareils y compris la lampe torche et SURTOUT du papier toilettes. Une fois remplis, les deux sacs devaient bien faire leurs dix kilos chacun.



- That should keep us going for a while. I'll carry those, you're on escort duty.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Dim 8 Nov - 19:14

- You know I'm always the boss. Everyone else is a pussy.

Melany aida Theo à remplir les sacs. C'était elle qui faisait toujours l'escorte des biens, son copain insistant à transporter les sacs. Il la pensait peut-être moins forte que lui mais fière, la Canadienne préférait penser que la raison il la laissait les défendre était parce qu'elle était une meilleure exterminatrice d'infectés que lui.

Fièrement, le bâton à l'épaule, elle fit signe à son amoureux de la suivre et à peine deux pas de fait, elle lui fit signe de s'arrêter. À la vitrine, un petit groupe de quatre zombies étaient venus inspecter les débris de vitre. Ils avaient sûrement entendu le verre se briser. Chuchotant, la jeune femme se cacha derrière une allée et se tourna vers Theo.


- Let get out by the backdoor, shall we? I know you love the backdoor.

Toujours le même humour pervers. Cet humour qui pouvait troubler les gens avec le bitchy resting face de Melo. Était-elle heureuse de vous voir où est-elle sarcastique? Impossible de savoir. Quoique Theo devait être une des rares personnes qui savait lire entre les lignes pour comprendre Melany. Trop cons pour penser à vérifier la porte d'en arrière, la voie était libre de zombie. Soulagement pour la petite femme.

- Hey, when we will be home, let's be greedy. I'm sure there is more shop north of the hospital. We only need to take the little streets again! Greed is my second favorite sin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Dim 8 Nov - 22:55

Évidemment, le boucan fait par Melany avait attiré du monde. Des infectés commençaient à se masser devant la vitrine désormais brisée. Theo était sur le point de poser ses sacs pour aider Melany à faire le ménage quand cette dernière, commentaire salace à l'appui, suggéra d'utiliser la porte arrière. Décidément, comment son prêtre pouvait la laisser entrer dans une église sans péter un câble ? L'Univers ne le saura sans doute jamais.

Chargé comme une mule. Theodore avançait cependant sans souci au même rythme que sa dame. Tout cet entraînement au football à l'école finissait par payer. Et dire qu'il aurait pu continuer à l'Université du Texas si Maman s'était mêlée de ses oignons... Mais d'un autre côté, il n'aurait jamais rencontré Melany, alors il y avait ça de pris.

Rentrer dans leur cachette se fit sans difficulté pour débarrasser tout le fourbi, mais à peine les sacs vidés, Melany suggéra de retourner visiter d'autres magasins. Bon.



- Better idea. There's a pharmacy and a toolshop south of here. Better hit those, we'll be sure to find some useful things.


L'idée de partir à l'aventure au pifomètre dans Paris ne plaisait guère à Theodore. Il ne connaissait pas assez bien la ville pour trop s'éloigner de sa planque sans risquer de se prendre, et l'idée de se balader dans les couloirs du métro n'était pas réjouissante. Son père le faisait assez flipper étant gosse à jouer à son FPS de Dieu seul sait quel ex-pays communiste avec plein de monstres dans le métro de Moscou ; il n'y avait aucune raison pour que celui de Paris ne soit pas aussi pourri. Mieux valait rester près de chez eux pour le moment.


- Follow me.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Lun 9 Nov - 0:02

L'univers le savait pourquoi Melany agissait comme cela. Ses parents n'étaient pas là. Theodore se sentait malchanceux de ne pas avoir pu étudier à l'université du Texas, Melany se trouvait chanceuse d'avoir pu terminer ses études secondaires sans que ses parents ne considèrent de la faire "homeschool" à ses 16 ans. Elle s'était battu corps et âme pour que cela n'arrive pas. Chez les Joly, la place d'une femme est à la maison, à servir son marie et à faire des bébés. Elle aurait bien aimé aller à l'université mais, ses parents auraient refusé de payer les frais et elle n'aurait pas eu d'emploi sans l'accord de ses parents. Alors, elle se réfugiait dans les jeux vidéo et les mangas. De temps en temps, elle allait chasser avec ses frères.

Elle prit une autre portion de cornichon qu'elle avait rapporté de l'épicerie. Une chose étrange avec le couple canado-américain, c'était comment ils s'entendaient bien. L'un proposait quelque chose et l'autre disait une meilleure proposition et il n'y avait pas de dispute. Ironique si on pensait à la manière dont ils s'étaient rencontrés.


- Sweet, less walking near the hospital. Maybe we'll not die today! I'll follow you to the end of the world if we need to.

Avec le vacarme qu'elle avait fait avec la vitrine de l'épicerie, le couple pouvait être certain de ne pas trouver trop de zombos sur le chemin puisqu'ils étaient maintenant tous rassembler plus au nord.

- Still, don't forget to close and lock the door.

Rappela-t-elle en rigolant. Elle termina son cornichon avant de sortir de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Lun 9 Nov - 0:46

- What's up with the pickles ? I thought you hated them. I remember you made a mess at McDonalds when you found one in your Big Mac.

...Damn. Now I WANT a Big Mac. Or any hamburger.



Ca faisait combien de temps que Theodore n'avait pas mangé de hamburger, de pizza ou toute autre malbouffe ? Lui-même ne s'en rendait plus compte. Excepté que ça lui manquait. Le gout des conservateurs, du steak mal cuit, du pain caoutchouteux, le tout baignant dans la graisse du fromage industriel et du ketchup à bas prix ? Inimitable. Il faudrait certes se lever tôt pour en trouver un encore comestible, mais tout était possible.

Une fois la porte fermée et le retour dans la rue fait, il n'y avait qu'une courte marche jusqu'à la pharmacie. Cependant, les choses risquaient de changer à cause d'un élément imprévu : le ciel commençait à sacrément se couvrir. Comme pour illustrer le tout, un coup de tonnerre se faisait entendre au loin. Les orages étaient rares à Paris, mais pas inexistants, comme on pouvait l'entendre.



- Looks like the weather doesn't want us to keep our ride going. Let's hit the stores and head back.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Lun 9 Nov - 2:09

- I dunno! I just feel like eating pickles and I was making a mess because I wanted McNuggets, not a Big Mac. It's not the same thing. I crave a lot of things like root beer. I never liked root beer, it tastes like cough syrup. I would also sell my soul for a pj sandwich!

En réfléchissant bien, elle avait rapporté de la nourriture qu'elle n'avait pas l'habitude de manger et bouder des repas qu'elle adorait autrefois. L'apocalypse avait un drôle d'effet sur elle. Elle qui adorait autrefois les ramens, elle n'en avait pas ramené de l'épicerie, cependant elle avait ramené du thon en conserve en passant qu'un peu de protéine ne serait pas mal dans le régime du couple.

Un éclair pourfendit le ciel. Melo insista d'aller au pas de course à la pharmacie, suivant Theo. Il n'était pas le temps d'être mouillé et d'attraper un rhume. Quoique le rhume ne sera qu'un petit contretemps, ils allaient bien à une pharmacie. Que contient une pharmacie? Bah des médocs pour le rhume. Bordel que le monde était bien fait.

Ils arrivèrent à la pharmacie et à peine rentrer dans le bâtiment, le ciel se déchira de nouveau et sans attendre, d'énormes goûtes tombèrent à l'extérieur. Le bâtiment n'était pas dans le meilleur état et il était possible de voir que les plafonds étaient endommagés, l'eau pouvait bien s'infiltrer.


- It seems we will be stuck here until the end of the storm. At least, we made it without getting wet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Lun 9 Nov - 14:45

- Not gonna happen now. PJ is rarer than black KKK members in France.


Si elle ne comprenait pas la référence avec ça, on ne pouvait plus rien pour Melany. Son sandwich au beurre de cacahouètes et gelée allait devoir attendre. Et la pluie n'arrangeait rien, même si les deux zozos avaient eu le temps d'atteindre la pharmacie. Bon, le bâtiment prenait un peu la flotte, mais ce n'était rien comparé à dehors. Et il n'en fallait pas plus à Melany pour refaire un sous-entendu lubrique. Eh bien, s'il n'y avait que ça pour lui faire plaisir, se dit Theodore en lui attrapant la taille.


- I can fix the "wet" part...


Plus tard...


- Your boast about the infected earlier is still pending. Though you were right about the backdoor.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Mar 10 Nov - 0:59

- Eh?! Barbarous nation, I say!

Melo fut un peu surprise par Theo. Ce n'était pas son habitude de faire le premier pas, c'était généralement elle. Elle devait l'avoir motivé avec ses commentaires salaces. Autrefois, en Alberta, ses parents géraient ses relations avec le sexe masculin. Elle ne pouvait que communiquer avec les jeunes hommes de sa paroisse. Assez difficile de se faire des petits copains quand la majorité de ces garçons étaient intimidés par la jeune canadienne. Une femme qui a ses propres opinions et qui ne se gênait pas de les remettre en place était rare et considérée comme une castreur d'homme. Si elle n'aurait pas été aussi tête brûlée, cela ferait longtemps qu'elle aurait été une femme au foyer pour un des nombreux trucker qui visitait Fort McMurray.

Theo était le seul homme qui était capable de la supporter, qui n'était pas intimider par son caractère imposant. Elle aimait cela, elle sentait que l'Américain la voyait comme un être humain avec des désirs, des opinions, des bons et mauvais moments et non comme une servante.


- How can we fix things? We're not in the hardware store yet, honey.

Dit-elle, en le narguant.

{…}

Melany essuya un peu de sueur sur son front et remit sa casquette. Elle souffla un peu et mis sa petite culotte et son pantalon. Elle pouvait mettre dans sa liste des endroits étranges pour faire l'amour une pharmacie à moitié détruite, se doutant bien que tant qu'elle restera dans cette ville, cette liste n'allait que s'allonger. Elle se tourna vers Theo et l'embrassa.

- W-we need to concentrate now, right sugar?

Ils n'étaient pas venus ici pour faire les fous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Mar 10 Nov - 13:05

- Well, you were concentrated on something during the last hour...


Theo avait un sacré nombre d'étudiantes à son palmarès depuis son arrivée en France. Toutes nationalités, cursus étudiants, niveaux d'intelligence et corps confondus. C'était bien loin maintenant, surtout avec Melany. La canadienne était l'une des rares filles à ne pas tomber en pâmoison devant son accent et lui dire ses 4 vérités, quelque chose qui plaisait à l'Américain. Et maintenant, elle faisait sa sainte Nitouche... Que c'était mignon, pensa Theo en lui prenant gentiment la tête entre ses mains.


- We got plenty of time, sweetie. Plenty of-


Pas le temps de finir sa phrase qu'un craquement sourd suivi d'une douche froide coupa net le couple. Le plafond et l'étage supérieur venaient de lâcher, remplissant l'officine de bouts de faux plafond, d'eau croupie et de gravats de béton. Theo avait eu le réflexe de plonger au sol pour protéger Melany, mais il en fut seulement quitte pour une bosse. En se relevant, l'Américain vit un truc en blouse blanche piégé sous le fatras gigoter. Le pharmacien infecté... Nul doute que c'était son poids cumulé à l'usure du bâtiment qui avait achevé le plafond. Plutôt pas content, Theo, encore le falzar sur les chevilles, attrapa sa batte avant de l'abattre sur le crâne du pauvre pharmacien. OK, niquer n'était PAS quelque chose à faire à la pharmacie, mais un peu d'intimité, quoi, zut.


- YOU RUINED THE MOMENT, YOU SON OF A-
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Mar 10 Nov - 18:58

- BITCH! LOOK AT IT, I'M SOAKED. I'LL GET A COLD, DAMN!

Le coup de Theo ne fut pas assez pour éliminer le pharmacien. Melany se releva à son tour, prit son bâton et utilisant l'ange, elle frappa derrière la nuque du pharmacien avec l'angle intérieur du bâton. Dans un crack peu audible, le pharmacien arrêta de faire les grognements typiques des infectés et sembla paralysé. Le coup de batte et du bâton de hockey devait avoir bel et bien terminé le job de la gravité.

- Are you hurt?

Melo soupira et regarda Theo, trempé jusqu'aux os. Elle enleva de la poussière de plâtre sur le visage de son américain et vérifia s'il n'était pas blessé. Melany, de son côté, avait eu un petit choc en tombant et pourtant, elle avait un mal dans le bas du dos comme si elle avait tombé d'un arbre. Elle avait aussi l'impression que tout ce qui était déjà arrivé aujourd'hui lui avait vidé complètement son énergie et pourtant, il n'était sûrement même pas encore midi.

- P-put your pants back and let's grab the more importants. We'll do the hardware shop tomorrow. I'm tired, soggy and I'm feeling like shit right now.

La Canadienne trouva de l'aspirine entre les débris et des bandages. Elle était prête à rentrer et faire une bonne sieste au chaud. Même s'il pleuvait encore à l'extérieur, ils ne pouvaient pas plus être mouillés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité





MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   Mar 10 Nov - 23:06

Melany n'était pas vraiment jouasse pour la douche froide non plus. Elle acheva le pharmacien avant de vérifier dans quel état était Theo. Elle allait bien, mais semblait épuisée. Sans doute le choc et la douche forcée, Theo lui-même n'était pas de la première fraîcheur. Une fois que Melany ait fini de vérifier son état de santé, l'Américain la prit dans ses bras pour la rassurer.


- I'm fine. Glad to see you're not hurt. Let's grab whatever we can and haul ass.


Remplissant le sac chipé chez Franprix à la va-vite de bandages, de désinfectant, d'antibiotiques et autre matériel, Theodore sortit en trombe de la pharmacie avec le sac et Melany dans les bras. Peu importe à quel point elle était fatiguée ou pas, il ne comptait pas la laisser mettre un pied de plus par terre avant d'être rentrés.

Une fois dans leur refuge, sous la couette et au "coin du feu" après s'être séchés du mieux qu'il pouvaient, nos amis s'endormirent presque instantanément. Raté pour un cycle de vie normal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Jour des courses (pv Melany) [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jour des courses (pv Melany) [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ezéckiel × je l'aurais un jour. je l'aurais. × terminé
» Voyage à Londres -- Jour 2 | Nyrah ft. Jared [Terminé]
» [TERMINÉ] Premier jour, première drague ! [Paige]
» accepteras-tu un jour de me pardonner ? ㄨ Sarah & Xander (terminé)
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une lumière derrière les ombres :: Zone de RP - Paris :: Le 12ème arrondissement :: Les rues et les ruines-