Vote !
Tops-Sites
Une lumière derrière les ombres
BONJOUR ! Uldo est fermé mais le roi est mort, vive le roi ! Vous pourrez jouer dans notre univers ici : http://z-epidemie.forumactif.com/ !


Forum RPG post-apo'
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nuit du chasseur [Event Halloween]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 06/09/2015



Votre personnage
Mes liens: Carnet de Dague
Age : 24 ans
Equipements:

MessageSujet: La nuit du chasseur [Event Halloween]   Mar 24 Nov - 12:35

Cette nuit là, le centre commercial avait sombré dans le chaos. Les rugissements du tonnerre répondaient aux grognements des infectés rendus fous par l'orage. La lumière intermittente des éclairs laissait entrevoir une scène cauchemardesque, une foule grimaçante de visages décharnés qui tendait avidement les mains.
Isolés au milieu de ce kaléidoscope infernale, deux survivants courraient au milieu des galeries commerçantes, tentant de se frayer un passage jusqu'à un hypothétique salut.

-On va pas pouvoir sortir! La tempête... Va nous coincer ici! cria Dague pour se faire entendre, hors d'haleine sous son masque.

Ses épais vêtements noirs le gênaient un peu pour courir, mais lui avaient déjà évité plusieurs fois d'être mordu ou blessé par les multiples créatures qui l'assaillaient. Il bouscula un mort-vivant sur son passage d'un bon coup d'épaule avant d'accélérer pour ne pas se laisser distancer par son compagnon, un garçon à peine sortit de l'adolescence habillé beaucoup plus légèrement et qui serrait précieusement un gros sac à dos, presque aussi fermement que sa barre de fer.

-Les parkings souterrains! lâcha-t-il pour toute réponse en évitant habilement les bras tendus d'une infectée avant de la pousser dans le dos avec sa barre. Là bas!

De la main, il désigna une grosse porte de métal aménagée dans un recoin, entre deux magasins de la galerie à une bonne cinquantaine de mètres.
Fonçant au milieu de la horde affamée, le duo se fraya un passage jusqu'à leur seule chance de sortie. Tandis que le survivant au sac à dos se précipitait sur le battant pour l'ouvrir, Dague chargea l'infecté le plus proche de lui, qui tendait les mains vers son coéquipier.

Il lui décrocha un violent coup de genou dans la poitrine avec tout son élan, envoyant aussitôt l'infecté au sol. Celui ci fit mine de se relever, mais l'ancien militaire écrasa sa rangers sur son visage de toutes ses forces. Un craquement immonde retentit, mélange de chair et d'os réduits en bouillie, et le mort-vivant ne bougea plus.
Mais déjà une douzaine d'autres s'avançaient d'un pas trébuchant, cernant les deux hommes.

-Tim, la porte ou on est morts! cria Mikaël en dégainant son pistolet et son poignard.

L'autre s'acharnait sur la poignée, en pure perte.

-J'essaie mais c'est coincé de l'intérieur!

Il changea de technique, envoyant de grands coups d'épaule dans le battant. Derrière lui, Dague jura avant de dégainer son pistolet.
C'était un tireur expérimenté, et les infectés étaient des cibles faciles, aux gestes lents et prévisibles. Malheureusement il ne disposait que de peu de munitions pour espérer repousser la horde de cette façon.

L'ex militaire balaya l'espace, et son pistolet silencieux tressauta trois fois. Il avait abattu les infectés les plus dangereusement proches de ses flancs. Mais un éclair illumina les dizaines ou peut-être même les centaines de zombies qui convergeaient.
Un grand infecté dont la tignasse et un sweat crasseux trahissaient un passé rasta s'avançait en tête de la meute, tendant les mains vers Dague, qu'il agrippa aux épaules. Ce dernier dégaina son poignard militaire avec sa main libre et lui planta sans hésiter en travers de sa bouche ouverte, remontant directement au cerveau avant de tourner sèchement. Il poussa ensuite le cadavre désarticulé au milieu des autres créatures d'un coup d'épaule, gagnant quelques précieuses secondes.

-C'est bon! annonça Tim alors que son camarade tirait à nouveau deux balles de 9mm en pleine tête aux infectés qui menaçaient de le déborder.

L'ex-militaire ne se le fit pas dire deux fois et tourna les talons, fonçant à son tour vers l'issue. À force d'efforts, son camarade était parvenu à entrouvrir le battant, assez pour se faufiler dans la cage d'escalier. Dague essaya de faire de même mais...

-Bordel! C'est pas assez large! jura-t-il.

Il se contorsionna, gagné par la panique, poussant de toutes ses forces pour ébranler ce qui coinçait la porte, sans succès. De l'autre côté, son camarade attrapa le battant et se mit à tirer dessus.
Soudain une main attrapa solidement l'épaule de Mikaël puis une douleur foudroyante remonta le long de son bras. Un des infectés venait de le mordre.

Le survivant rugit et tira deux fois à bout portant dans la tête de son assaillant, qui lâcha aussitôt prise. Des dizaines de mains se tendaient pour le remplacer et il tira vers elles au jugé, jusqu'à ce que son arme ne produise le claquement caractéristique d'un chargeur vide. Avec l'énergie du désespoir, Dague mit toute la force que lui procurait l'adrénaline à pousser.

Quelque chose céda soudain et la porte s'entrouvrit de quelques centimètres supplémentaires, assez pour qu'il se glisse de l'autre côté du battant où il tomba à genoux.
Derrière lui, Tim refermait déjà l'ouverture, plongeant la cage d'escalier dans une pénombre quasi totale. Un peu de lumière filtrait seulement en dessous de la porte, noyée d'ombres inquiétantes.

-Ça va? lui demanda son coéquipier, baissant instinctivement le ton.

On entendait les infectés gémir et gratter le battant, à moins d'un mètre d'eux. Dague grogna et rengaina son poignard après l'avoir sommairement essuyé sur son pantalon avant de se redresser.

-Je suis encore vivant, lâcha-t-il en sortant une lampe d'une des poches de son gilet tactique. Heureusement qu'on a des piles neuves, les miennes sont bientôt mortes.

Une lumière électrique vacillante illumina soudain la cage d'escalier. Les marches plongeaient dans les sous sols.
Manifestement ils n'étaient pas les premiers à venir puisqu'on avait coincé l'accès grâce à une machine à soda, qui avait bien faillie faire tuer le duo.

Dague vérifia son bras, mais la manche n'était pas déchirée. L'épais tissu avait réduit la morsure de l'infecté à un pincement qui lui vaudrait sans doute un bleu douloureux, mais pas de plaie ouverte. Il tendit la lampe à son coéquipier avant d'extraire le chargeur vide de son arme.
Un choc sourd et un grincement métallique ébranla la porte.

-Il faut qu'on bouge, annonça Tim en descendant les premières marches de l'escalier.

Dague engagea son nouveau chargeur dans son pistolet et le réarma dans un claquement sec avant de le suivre.

-La porte va pas leur résister très longtemps. Et j'ai plus que trois balles...

Devant lui, Tim accéléra légèrement le pas, nerveux.

-Je les avaient jamais vu comme ça... Cet orage c'est un truc de dingue.

Le faisceau de la lampe accrocha une large tache de sang coagulé qui avait éclaboussé un des murs de la cage d'escalier. Au dessus d'eux, le vacarme de l'orage avait remplacé celui des infectés...

-Il y a un accès aux anciens tunnels du métro. On aura qu'à remonter un peu la ligne et sortir quand ce déluge sera calmé...

Dague acquiesça. Tim était un des meilleurs "raiders" dont disposent les sauveurs et il connaissait la ville comme sa poche. Malgré leur différence d'age, c'était lui qui commandait. Grace à lui, Mikaël apprenait beaucoup sur Paris et l'art d'y survivre.
Leur sortie du jour avait bien commencée, comme celle de ces dernières semaines. Les infectés étaient nombreux, mais son guide connaissait les meilleurs endroits à visiter sans prendre trop de risque.
Malheureusement la tempête avait frappée avec une soudaineté inattendue, les coinçant dans le centre commercial. Ils étaient résolus à y passer la nuit quand des hordes de créatures rendues folles par les éléments avaient bien faillies les mettre en pièce.
Heureusement que Tim connaissait cette issue.

Coincé par une barricade improvisée au niveau -1, le duo franchit plusieurs portes en mauvais état, et parvinrent dans un grand parking souterrain plongé dans l'ombre. Des carcasses de véhicules gisaient ça et là.

-Couvre moi, il faut que je j'allume des torches, lâcha Tim à voix basse en posant le sac entre deux voitures, à distance respectable de l'escalier. Faut économiser les piles.

Tandis qu'il enflammait deux bouts de bois surmonté de tissus imbibés de cire, Dague quand à lui observait les alentours, alors que sa vision s'adaptait à l'obscurité. L'humidité suintait du plafond et des gouttes tombait par intermittence. Malgré la rumeur de l'orage, il régnait un silence menaçant. Vu le déchaînement des éléments au dehors, difficile de parler de calme avant la tempête, mais c'était pourtant ce que le survivant ressentait.

-Voilà, annonça son guide en lui tendant une torche. La sortie est à deux niveaux en dessous de nous.

Le duo se remit en marche.

-En général on évite de passer par les tunnels... L'espoir a perdu plusieurs gars là-dedans y a quelques mois.

Dague fronça les sourcils sous son masque.

-Rassurant. On sait comment?
-Ah ça, mystère, mais y a un type qui raconte que...

Un bruit métallique retentit soudain sur la droite des deux sauveurs, suivit d'un juron. Dague entraîna aussitôt Tim à l'abri derrière un véhicule et lui donna sa torche.
Avec leurs lumières, impossible de les rater. Il y avait au moins un autre humain ici... Et si les sauveurs avaient pour politique d'être pacifique avec tous, ce n'était pas le cas de tout le monde.

-Parlemente, je contourne, lâcha-t-il à voix basse avant de s'éloigner derrière les véhicules, courbé en deux pour rester invisible.

Il marchait à pas de loups, progressant d'abri en abri en prenant garde de ne pas se cogner dans la pénombre.

-Y a quelqu'un? cria Tim derrière lui. On est des sauveurs, on veut d'ennuis à personne.

Dague se plaça sur le côté. De là il pourrait agir si les inconnus se montraient hostiles... Restait à attendre leur réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La nuit du chasseur [Event Halloween]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EVENT: Halloween Wedding [public]
» Event Halloween • Trick or Treat
» Event Halloween : 1ère Etape
» Event Halloween : 3ème Etape
» La nuit du chasseur [Callum & Sokar Âqen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une lumière derrière les ombres :: Zone hors RP :: Archives :: Rps abandonnés-