Vote !
Tops-Sites
Une lumière derrière les ombres
BONJOUR ! Uldo est fermé mais le roi est mort, vive le roi ! Vous pourrez jouer dans notre univers ici : http://z-epidemie.forumactif.com/ !


Forum RPG post-apo'
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Halloween] - Un temps d'enfer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fonda(préda)teur
Fonda(préda)teur
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 19/06/2015



Votre personnage
Mes liens:
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Sam 31 Oct - 5:16

Cratos aurait voulu se détendre, passer une soirée tranquille en compagnie de quelques hyènes, d’un bon feu et d’une bouteille. Mais le destin ne voulait pas lui offrir du répit… La pluie avait éteint leur feu, les obligeant à se retrancher dans les bâtiments. Le vent les faisait frissonner mais ce n’était rien comparé à ce qui les attendait. L’orage commença très vite et ils étaient en plein dedans… Ca n’annonçait rien de bon. Sortant sous la pluie, le chef commença à crier ses ordres. On range tout, on vérifie que la nourriture est en sécurité et on rentre dans les bâtiments avant de finir griller par un éclair. Les hyènes s’agitaient mais Cratos n’était pas serein. La situation pouvait vite dégénérer dans un monde pareil.

_________________

Ceux qui prétendent ne pas aimer la violence ne font que renier leur véritable nature.
Codée par Eli-Ls


Je suis aussi Anna Vignet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Dim 1 Nov - 10:42


Allongée sur ce qui ressemblait de loin à un lit, Yo était en train de lire un bouquin qu’elle avait déjà lui des centaines de fois. Mais au moins, elle était seule et tranquille. La nuit aurait pu continuer ainsi, si la pluie ne s’était pas mêlée de tout ça. Résultat, une partie de ses quartiers se retrouva inondée à cause de la force de l’eau et du peu de maintien de son abri. La hyène grogna et insulta de bon cœur cette foutue météo qui la faisait chier. Et voila que le tonnerre s’invitait également à la fête. En temps normal, c’était un spectacle qu’elle appréciait, mais là, ça faisait du bruit, une partie de sa chambre était sous les eaux et surtout, elle entendait gueuler Cratos un peu plus loin. Il pouvait avoir une grande gueule quand il le voulait mais elle entendait dans le son de sa voix le ton des ordres et de l’empressement. Tsss. Elle était restée tellement longtemps en sa compagnie qu’elle était capable de ça. Si elle en avait eu le temps, elle se serait bien posé plus de question à ce sujet, manque de bol, elle devait sortir pour voir ce qui se passait. Johanna attacha ses cheveux rapidement -la pluie, ya rien de pire pour vous les foutre en pagaille- et elle ne voulait pas être emmerdée dans un mauvais moment.

Elle entendit quelques ordres de son chef, alors qu’elle se dirigeait vers lui. Mais elle s’arrêta net, elle venait d’entendre un son net et sourd. Rien à voir avec un coup de tonnerre. Dans l’agitation, peu s’occupait des sentinelles placées en hauteur des murs et qui surveillaient les alentours. Grosse erreur. Lorsqu’elle porta son attention sur le mec le plus proche, Yo grimaça. Son arme, c’était un arc dont il fabriquait lui-même les flèches, et il était en train de s’en servir. Malgré l’absence de lumière -cette putain de flotte avait dû éteindre le feu- elle pouvait voir les mouvements de cette hyène désordonnées. C’était pas bon. Ceux qui étaient censés surveiller et défendre l’usine étaient triés parmi les plus compétents, alors s’il paniquait comme ça, c’était pas bon signe.

« Putain de merde. Quoi encore ? »
Cracha-t-elle alors même que personne ne pouvait l’entendre.

Du coup, pour en avoir le cœur net et aussi parce qu’elle était le bras droit de Cratos -pas pour faire joli mais parce que ça comportait des responsabilités et devoirs- elle courut vers l’entrée consolidée pour rejoindre la sentinelle. Elle l’entendit jurer ou plutôt répéter comme un leitmotiv le mot merde. Quand elle fut à côté de lui, Yo faillit de prendre un coup d’arc dans la gueule. L’autre était tellement nerveux qu’il attaquait tout le monde trop près de lui. Voila pourquoi elle n’aimait pas aller en expédition avec n’importe qui, le sang froid, c’était une qualité qui avait tendance à se perdre ces derniers temps. Elle réussit à esquiver l’attaque et à frapper la hyène derrière la tête, pas trop fortement -elle n’était pas là pour assommer- mais pour qu’il reprenne ses esprits.

« Josh, tu te calme ou je te calme. »
Ordonna-t-elle alors qu’un éclair se répandait dans le ciel, dévoilant le spectacle qui avait terrifié la sentinelle.

« Putain. »

Le nombre incalculable d’infectés qu’elle avait eu le temps de voir était tout simplement hallucinant. Une centaine, peut-être même plus se pressait contre et vers leur usine. Contre leurs portes qui étaient censées tenir mais à ce rythme...

« On va mourir. Putain. »
Gémit Josh alors qu’il prenait conscience de la situation.

« La ferme ou je te balance de l’autre côté pour les occuper. »


Elle devait réfléchir vite et bien. Rester sur les remparts ? Mauvaise idée, ça risquait de péter quand ils seront trop agglutinés dessus. Yo attrapa la hyène par le col de son pull trempé et l’obligea à se remettre debout, lui collant son arc contre le torse.

« Va prévenir les autres sentinelles, tout le monde descend avant que ça se casse la gueule. »


Elle le lâcha et dévala ce qui ressemblait à des escaliers pour aller prévenir Cratos. Il devait être mis au courant de la situation.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Dim 1 Nov - 12:36

Feat Cratos (Sonic) et Yo (Cosmo)

Un temps d'enfer

Un jour comme les autres. Un jour d'automne au ciel grisâtre qui n'a pas empêché Jason d'aller fureter en ville, toujours en quête de quoi manger, ou de quoi consolider son petit abri de fortune au parc. Et presque comme toujours, rien. Même en allant plus loin que d'habitude dans le 12e arrondissement, rien.

Alors dans cette zone, quand dans la rue les sans-cervelle sont trop nombreux et qu'on se rend compte qu'on a moins de chance de rentrer en vie que de tomber sur une fête de zombies hippies, on va chez les voisins. Pas les plus sympathiques que sont les Hyènes, certes...mais ils ont toujours quelques petites provisions en trop que l'albinos peut aller leur chiper.
Ce soir-là, la nuit est tombée trop vite. Bien plus vite que ce que Jason avait prévu. Il se retrouve donc à devoir resté caché dans la tanière du loup jusqu'au lendemain matin. Et sa planque est plutôt bonne !...s'il n'y avait pas eu autant d'agitation à cause du temps dehors qui dégénérait.

L'orage le terrifie depuis toujours et, calé derrière deux grosses caisses, les genoux repliés sous le menton, il ne peut retenir de petits cris quand le tonnerre déverse son grondement sur la ville. Fatalement, il finit par se faire repérer et n'ayant aucune possibilité de fuite, se fait embarquer par un homme ayant longuement hésité à le considéré comme un humain tant il est sale et maigre.
Alors que tout le beau monde des hyènes s'agite dans l'usine, Jason se fait mener de force devant celui qui décidera de son sort : Sonic. Oui, bon, il doit avoir un autre prénom mais... En attendant c'est Sonic. Un type qui l'a déjà vu rôder dans le coin et avec qui il n'a pas particulièrement d'atomes crochus...

— J'ai trouvé ce gamin en train de fouiner dans nos réserves. On en fait quoi ?

Le gamin en question est pour le coup plus apeuré par le type aux cheveux bleus que par l'orage qui sévit. Dans des circonstances pareilles, il est presque convaincu que personne ne voudra faire preuve de clémence envers lui...

Revenir en haut Aller en bas

Fonda(préda)teur
Fonda(préda)teur
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 19/06/2015



Votre personnage
Mes liens:
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Dim 1 Nov - 15:42

La situation se compliquait. Les hyènes s'agitaient, obéissant aux ordres de leur chef. Ce n'était pas le clan le plus ordonné, mais ils savaient écouter quand on leur criait dessus. Au loins, sortant à peine des batîments, Cratos vu son bras droit et senti un certain soulagement : Yo était le chien qui forcait le troupeau à suivre le berger. Elle saurait canaliser les hyènes, les forçant à ne pas céder à la peur. Il comptait bien se diriger vers elle, mais un bruit le surpris, attirant son attention ailleurs. Le mur, les remparts qui protégeaient l'Usine avaient céder. Une large ouverture laissait à présent passer des infectés par dizaines, peut être même une centaine. Les yeux de Cratos s'ouvrirent en grand. Putain de merde. D'habitude, il aurait adoré se défouler dans la foule de créature... Mais là, ce n'était pas seulement lui et ses hommes qui étaient en danger : c'était tout le clan. Une partie d'entre eux ignorait totalement comment se battre, se contentait d'essayer de faire pousser des légumes ou de reconstruire les bouts du bâtiment qui tombait en miette.

Il réfléchissait vite, cherchant quoi dire pour être sûre d'assurer le moins de mort possible de leur côté. Une main se pose sur son épaule, le sortant de ces réflexions.


— J'ai trouvé ce gamin en train de fouiner dans nos réserves. On en fait quoi ?

Le chef était surpris, trop de chose à gérer son cerveau devenait brûlant. Si on laissait partir ce pilleur, il crierait partout que les hyènes étaient en état de faiblesse.

-Viens là, p'tit con.

Il attrapa le rodeur par les vêtements et le poussa devant lui, en direction des monstres qui s'approchaient d'eux.

-Fais toi pardonner ou crèves pour nous.

Déjà, Cratos se préparait pour le combat, vérifiant du coin de l'oeil que ce solitaire ne s'écarte pas trop de lui.

-Ceux qui savent se battre le fond ! Les autres cherchent de quoi réparer le mur !

Sa voix portait et s'entendait malgré la pluie et le tonnerre. En même temps, Yo le rejoignait. Il était temps de se battre...

_________________

Ceux qui prétendent ne pas aimer la violence ne font que renier leur véritable nature.
Codée par Eli-Ls


Je suis aussi Anna Vignet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Lun 2 Nov - 14:39


Quel timing pourri ! A peine fut-elle descendue du rempart, que cette dernière céda sous la pression des corps pourrissants des infectés. A deux doigts près, elle se serait retrouver emportée dans la chute et aurait fini bouffer sous des dents à n’en plus les compter. Non merci. Elle ramassa une barre de fer qui avait roulé non loin d’elle dans la foulée. Avec ce qu’elle avait vu, elle préférait mettre toutes les chances de son côté et utiliser son simple couteau n’allait surement pas suffire pour le coup. Jurant, elle vit une hyène tenir un inconnu par le col, vite fait atterrit entre les mains de Cratos et vu la scène, c’était pas l’un des leurs. Evidement, en plus des infectés, voila que des rodeurs s’invitaient à la fête ? Qu’il serve de chair à canon pour les non-vivants, il leur sera surement très utile ! Pas grand chose à manger dessus, enfin, ça pourrait toujours en ralentir certains pour pouvoir se débarrasser des autres entre temps. C’était une chouette idée ! Sauf que son chef venait de le lâcher et semblait attendre qu’il se batte... Avec eux ? C’était une blague ? Il n’était surement même pas capable de tenir une barre de fer sans la faire tomber au vue de son gabarit ! Johanna ne savait pas ce qui se passait dans la tête de Cratos et pour le coup, elle lui aurait bien fait part de ses pensées... Sauf que le temps pressait et que s’il jugeait l’autre plus utile vivant qu’en miette, elle le suivrait.

« D’autres se pressent sur le rempart Est. Il faut faire diversion pour les attirer ailleurs ou ça va lâcher aussi. »
Commenta-t-elle alors que les premiers infectés étaient à deux pas d’eux.

En temps normal, ça aurait pu être une bonne idée. Sauf que ce soir, il y avait un putain d’orage à la con qui était accompagné de tonnerre. Yo n’était pas sûre que le clan possédait quelque chose qui fasse assez de bruit pour attirer les infectés ailleurs que droit sur eux. Les flingues étaient rares et les munitions encore plus et dans le fond, elle n’était pas experte de ces stocks. Du coin de l’œil, elle vit le blond -ou l’albinos, avec ce manque de lumière c’était pas vraiment facile de voir et puis, on s’en foutait un peu- mort de trouille et surtout désarmé. Sérieusement ? La jeune femme jura et après avoir transpercé le crane d’un premier infecté avec sa barre en fer, elle alla plaquer l’objet contre le torse de l’inconnu.

« Je te conseille de ne pas merder. »


Bordel. Elle sorti aussitôt son couteau et inspira un bon coup. Une soirée d’enfer s’annonçait et elle venait de donner l’une de ses armes à un merdeux... Yo venait de perdre la dernière case qui devait lui rester.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Mar 3 Nov - 22:13

Feat Cratos (Sonic) et Yo (Cosmo)

Un temps d'enfer

L'ordre de Sonic n'est pas clair. Se faire pardonner ou crever ? Mais...Jason ne va-t-il pas y laisser sa peau si par « se faire pardonner » le chef des Hyènes entend se battre...?
Tout cela est bien loin de ses préoccupations quand il se perd à compter les dizaines, centaines, peut-être milliards de sans-cervelles qui arrivent sur eux -et sans exagérer !-. Il couine un petit « noooooooon... », figé sur place, refusant de reculer par peur des représailles mais ne voulant également pas avancer vers les infectés. Clairement il pense être foutu.

Il est foutu.

Pas d'armes, pas les tripes de jouer le kamikaze, et à deux doigts de se faire dessus... Surtout quand une nana aux cheveux verts se pointe en dégommant un ex-humain avec une violence qui laisse Jason les yeux grands ouverts. Les... Y'a des gens capables de faire ça ?...
Son souffle se coupe quand elle lui plaque la barre de métal contre la poitrine, plus par réelle peur de se prendre un coup que par la force que la demoiselle y met.
Ne pas merder...

BONG.

...évidemment il n'arrive pas à la rattraper correctement et l'arme improvisée tombe à terre. Tremblant, crispé, nerveux, il la ramasse et se redresse juste à temps pour qu'un infecté fonçant droit sur lui s'empale de lui-même sur la barre. En voyant le zombie continuer d'avancer malgré le métal qu'il a en travers du corps, Jason pousse un cri étouffé et lâche aussitôt ce qu'il a dans les mains en reculant prestement vers les autres pour se retrouver un peu plus en sûreté. Il a la présence d'esprit -ou pas- d'adresser un regard désolé à la fille qui a bien voulu tenter de l'aider mais...visiblement il a fini par faire le contraire de ce qu'elle lui a demandé. Il a merdé. Oh mais il a...tout petit merdé, non ?

De toute façon, comment s'improviser combattant quand on a l'habitude d'utiliser ses jambes pour fuir depuis le début de toute cette merde ?



Note à l'intention de mes chers camarades:
 
Revenir en haut Aller en bas

Fonda(préda)teur
Fonda(préda)teur
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 19/06/2015



Votre personnage
Mes liens:
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Jeu 5 Nov - 23:38

Spoiler:
 

Pendant 10 secondes, Cratos oublia le bordel ambiant. Ses lèvres étaient étirées en un petit sourire vraiment flippant, ses yeux brillaient de bonheur. La raison était simple. Il se délectait de la peur du garçon. Un peu plus jeune que lui, mais vraiment pas taillé pour le combat. Le genre de personne qui se ferait déchiqueter avant d’avoir levé son arme contre les infectés. La panique. C’était fascinant de regarder un homme dans ces derniers instants, lorsqu’il ne parvient pas à accepter que sa fin est proche… Presque excitant en fait. C’était ça, les hyènes : un groupe de dégénéré qui prenait son pied en voyant la souffrance des autres. Les atrocités étaient ce qui les rendait vivants à nouveau.

D’autres se pressent sur le rempart Est. Il faut faire diversion pour les attirer ailleurs ou ça va lâcher aussi.

La voix familière le sorti de ses pensées. Il tourna la tête vers Yo, l’air de nouveau concentré. Il fallait s’y mettra, la situation devenait urgente. Le chef fit un tour sur lui-même, lentement, observant les alentours comme si c’était la première fois. Certaines bestioles semblaient vouloir leur arracher des bouts de chairs.

Bidule, avec moi. Yo, tu peux gérer ça quelques instants ?

Il attrapa le pilleur par l’épaule, d’une main ferme, et le tira vers le fond du bâtiment. Cratos aurait préféré se trouver un compagnon plus grand, mais pas le choix, ils devront se débrouiller entre nains. Il passa dans une pièce apparemment en ruine, s’arrêtant devant un mur encore plus ou moins debout.

Tu grimpes et tu me files tout ce qui se trouve dans le trou, la haut.

Son doigts montraient un espace dans le mur, assez large pour faire passer une personne. Sa maigre réserve d’arme à feux. Ce n’était pas quelques choses de très courant, et le peu de munition avait forcé le clan à s’organiser : les flingues, s’pour les cas de force majeurs. Et là, il semblait bien que c’en était un… Il mit les mains en courte échelle. Vue la corpulence du jeune garçon, il ne devait pas être bien lourd. Bizarrement l’idée de lui laisser manipuler les armes pendant quelques instants ne lui faisait pas peur. Même avec un fusil de chasse, ce gamin serait facile à maîtriser. Non, ce qui le préoccupait à cet instant c’était de savoir comment Yo se débrouillait sans lui. Bon, ça faisait 30 secondes qu’ils s’étaient éloignés… mais quand même… la situation était des plus délicates.

_________________

Ceux qui prétendent ne pas aimer la violence ne font que renier leur véritable nature.
Codée par Eli-Ls


Je suis aussi Anna Vignet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Ven 6 Nov - 0:20


En entendant le bruit mat, malgré les grognements qui s’approchaient d’eux, l’hypothèse de Yo concernant le gabarit du gringalet se confirma. Ca lui apprendra à se montrer généreuse dans un moment pareil tiens ! Elle jeta un coup d’œil rapide vers l’intrus et en voyant la scène, elle faillit halluciner. En plus d’être un boulet de première, monsieur se permettait d’avoir un cul bordé de nouille et d’échapper à son premier attaquant. Déplorable. Elle croisa rapidement son regard, le sien renvoyait un froid amer. S’ils sortaient vivant de cette merde, elle allait lui faire bouffer ses dents pour être si faible. Pourquoi fallait-il qu’elle soit entourée de bons à rien, la plus part du temps ? Heureusement qu’il y avait...

« Yo, tu peux gérer ça quelques instants ? »


Ok. Ou pas. Elle allait vraiment devoir se démerder toute seule, le temps qu’il fasse ce qu’il avait à faire. La hyène marqua un temps d’arrêt, l’espace de quelques secondes. Gérer ça ? Non mais il l’a prenait pour qui ? Elle n’était pas à ses premiers infectés merde !

« Tu sais à qui tu causes ? »
Répliqua-t-elle simplement, affirmant par la même occasion qu’elle serait à la hauteur.

Elle rangea son couteau dans son étui improvisé à sa ceinture et se dirigea d’un pas décidé vers le zombi qui se baladait encore avec sa barre de fer dans la cage thoracique. Elle dû passer devant le mort-vivant pour choper le bout de son arme de la soirée. Vu l’angle de pénétration, elle était trop petite pour l’attraper dans son dos.

*J’t’en foutrais moi des mètres soixante.*
Maugréa-t-elle alors qu’elle arrachait la barre du corps de l’infecté.

C’était bon. Yo passait en mode sans pitié. Qu’importe ce qui allait se passer, elle se battrait jusqu’à la fin. La tête de l’infecté vola en éclat lorsque la barre entra en contact avec. Le crâne avait beau être un os des plus résistants, fallait croire que cette épidémie ramollissait tout et pas seulement les mouvements. La jeune femme ne prit pas la peine d’essuyer le sang -et surement d’autres fluides- qui maculaient son visage, la pluie battante faisait le ménage pour elle.

Elle sentit des mains froides se saisir de son bras gauche et le tenir avec une certaine force. L’enfoiré. Passant sa barre dans la main gauche, elle sortie son couteau de sa main droite et planta la lame dans le crâne de l’infecté qui l’a tenait. Alors que le poids désormais définitivement mort commençait à tomber, Yo le redirigea pour l’entrainer dans les pieds de ceux qui arrivaient, les faisant ainsi trébucher. C’était assez efficace, puisque trois infectés tombèrent dans le panneau et leur tête volèrent alors qu’elle donnait un violent coup de barre de fer dans ces dernières. Positionnée comme elle l’était, on pourrait vaguement croire qu’elle faisait du golf. C’était que c’était beaucoup plus amusant que du simple golf.

Son regard n’exprimait plus rien. Ou simplement une joie malsaine de se battre ainsi pour sa vie. Si elle avait été normale, elle aurait dû commencer à avoir peur de ce flot de mort qui s’avançait toujours plus. Mais ils étaient lents et pour le moment, ils ne l’encerclaient pas encore... Ou peut-être que si ?



[hrp : *Enchaine Jason au rp What a Face *]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité





MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Ven 6 Nov - 14:49

Feat Cratos (Sonic) et Yo (Cosmo)

Un temps d'enfer

Ce mec fait carrément flipper. Jason a eu le temps de voir son expression avant qu'il ne soit appelé par Cosmo. Payes tes références pourries Jason ! Ce mec là est dangereux. Et c'est encore un pic de stress qui traverse le gamin quand il l'embarque justement avec lui.
En revanche, la mission qu'il lui confie le rassure. Escalader, aller chercher des objets, ça c'est son truc ! Certains ont appris à se battre, d'autres à fuir et à se cacher convenablement, notamment en grimpant dans les hauteurs, hors d'atteinte des zombies. Alors c'est le moment de prouver sa valeur ! Pas comme s'il comptait les impressionner, mais déjà ne pas foirer serait un progrès non négligeable...

Prenant appui sur les mains tendues de la hyène, il s'élance souplement et se retrouve en haut en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Du coin de l’œil il voit que la bataille fait rage plus loin et remarque que malgré tout ce qu'on peut dire sur ce groupe, il est organisé. Et il ne semble pas avoir de faiblesse. Ce soir, si tout semble aller mal, c'est que les éléments jouent contre eux ; pluie, orage, ...méga horde de zombies...Jason...
Franchement pas de chance.
Même s'il ne s'est pas perché là-haut pour admirer la vue, il ne peut s'empêcher d'espérer dans le fond que ces gens tiendront les sans-cervelle en respect pendant encore assez longtemps pour se barricader.

Le petit gabarit arrive à se caler dans l'interstice en laissant la place pour faire passer les armes devant lui. Il y a quelque chose d'extatique à toucher pour la première fois le métal froid de ces petits bijoux. De quoi se prendre pour un de ces cops dans les séries américaines dont sa mère raffolait ! La situation ne s'y prête en revanche pas vraiment.
Jason s'exécute, faisant ce qu'on lui demande en passant les armes plus bas pour que l'autre puisse les attraper. Une fois la quantité nécessaire refourguée...il hésite. Ne peut-il pas se terrer là en attendant que ça passe ? En y réfléchissant deux secondes, l'idée semble mauvaise ; rien de mieux pour se faire canarder. Cible facile. Et proposer de faire le sniper ? Il était nul aux quelques jeux vidéos qu'il avait testé avec son cousin alors version vraie vie... Il ferait certainement plus de morts dans le camp humain !

Non non... Décision sage : redescendre. Ses crampes au ventre ne l'ont pas quitté et se retrouver à nouveau près du sadique n'arrange en rien ses affaires.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Fonda(préda)teur
Fonda(préda)teur
avatar

Messages : 174
Date d'inscription : 19/06/2015



Votre personnage
Mes liens:
Age : 20 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Sam 7 Nov - 20:30

Le gamin monta sur le mur. Encore plus léger que Cratos n’aurait pensé. Il ne devait pas manger grand-chose seul dehors. ‘Fin bon, ce n’était pas la hyène qui allait le prendre en pitié. Les plus faibles mourraient. Sélection naturelle, tout ça tout ça. Le garçon n’avait jamais été fort en cours mais il trouvait le darwinisme fascinant. Les moins adaptés. Les gosses des rues comme celui-ci. Ils finiront par disparaître à cause de la faim, des infectés et de clan de dégénéré qu’il dirigeait.

Le bleu attrapait les armes aux furs et à mesures qu’on les lui tendait. Il ne pourrait pas équiper tout le monde, mais il savait déjà qui méritait ces flingues. Yo, tout d’abord. Elle saurait en faire bon usage. Un autre pour lui-même. Il laissa le gamin descendre et lui plaqua un petit pistolet contre la poitrine.

Essai de pas faire de la merde avec ça. Tu me le rendras après.

Cratos avait l’air grave et sérieux. Chose particulièrement rare. De plus, sa décision de confier une arme à cet inconnu pouvait sembler vraiment bizarre. Pourtant, il suffisait de faire un rapide calcul : si ce gosse tuait une hyène, il se prenait clinquantes balles dans le corps. S’il voulait se suicider, autant se tirer dans le palet tout de suite. Sans rien demander de plus, les armes dans la main sauf la sienne qu’il avait mis en bandoulière, il retourna vers Yo, ou plutôt tenta. Alors que la situation du front semblait maîtrisé, derrière elle un infecté était sur le point de l’attaquer. Les mains occupées, Cratos ne pouvait pas tirer et faire tomber les armes seraient dangereux.

Yo ! Derrière toi !

Si elle avait de bon, reflexe, ça pourrait le faire. Sinon… Sinon Cratos ne préférait pas y penser. Putain, il était inutile.

_________________

Ceux qui prétendent ne pas aimer la violence ne font que renier leur véritable nature.
Codée par Eli-Ls


Je suis aussi Anna Vignet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 06/09/2015
Age : 26



Votre personnage
Mes liens: Parcours d'une Psycopathe
Age : 19 ans
Equipements:

MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   Dim 8 Nov - 20:26


Bon, pour le coup, la jeune femme était presque prête à retirer ce qu’elle avait pensé plus tôt, en ce qui concernait le fait de se démerder seule. Les autres hyènes qui étaient restées pour se battre, et qui étaient donc entrainées pour ça, étaient plutôt pas mauvaises ! Si bien que le flot d’infecté qui avait déjà réussit à pénétrer dans l’enceinte de l’usine lui paraissait pas si grand que ça. Bon, après, quand on voyait les cadavres qui s’entassaient sur le sol, ça donnait une preuve de ce qui avait déjà été fait. Alors qu’elle inspectait les alentours, pour identifier les morts-vivants les plus proches d’eux et susceptibles de faire des dégâts, l’ouïe de Johanna capta la voix de son ami. Elle n’eut pas besoin de se poser plus de question pur réagir : c’était un avertissement. Cratos n’élevait pas souvent la voix avec ce ton de quasi-désespoir, ce qui signifiait que c’était critique.

Alors elle se baissa aussitôt qu’elle entendit son nom, sans chercher à réfléchir au danger dont il la mettait en garde. Dans ce genre de situation, valait mieux réagir et penser ensuite. Si on faisait l’inverse... Disons qu’on avait pas souvent la possibilité d’atteindre le stade de penser. Oui, sauf que tout ne se passa pas exactement comme prévu et une vive douleur se répandit sur la crâne de Yo. Cet enfoiré d’infecté avait attrapé la première -et dernière- chose qui lui passait sous la main : ses cheveux. Et ces créatures étaient assez réputées pour ne pas lâcher prise jusqu’à avoir planté leurs dents dans la chair. Et c’était ce qu’était en train de redouter la hyène. Souffrir ne lui faisait pas peur, mais elle n’avait pas forcément des masses envie de s’essayer à être bouffer vivante. Même elle, elle avait ses limites merde ! Alors elle fit la seule chose qui lui venait en tête dans cette situation : couper ses cheveux avant que la gueule de l’autre putride ne soit trop proche d’elle. Elle maudissait déjà cet infecté, jurant entre ses dents alors que la lame aiguisée de son couteau tranchait la mèche de cheveux prise entre les doigts pourrissants de son attaquant.

« Enc*lé ! » Jura-t-elle en sentant les derniers cheveux être coupés.

Elle se releva, la lame de son couteau vers le ciel, visant sous le menton de son assaillant. Sauf qu’une fois encore, tout ne se passa pas comme prévu. Des dents se plantèrent dans son épaule gauche. Bordel de merde. Cet enfoiré avait été plus rapide qu’elle sur ce coup. Elle n’avait pas prévu qu’il soit si bas par rapport à elle et si près de sa chair. Elle étouffa un cri de douleur -égo quand tu nous tiens !- quand elle senti un morceau lui être arracher. De rage de s’être fait bêtement avoir, la jeune femme poussa sur ses pieds pour se relever et surtout lancer sa main qui tenait son couteau directement dans le crâne de l’infecté. Cette fois, c’était la bonne. La créature tomba à ses pieds alors qu’elle lui donnait un violent coup de pied dans les côtes, avant de se retourner vers Cratos. Son regard était furieux et elle s’avança vers lui d’un pas décidé après avoir vu ce qu’il tendait dans les mains. Elle en voulait une et faire un carnage avec. Sauf bien sûr, si le plan était d’emmener ceux qui restaient encore dehors, plus loin.

« Ca va. »
Coupa-t-elle avant toute question dans ce registre. « Files m’en une. »

Pour le moment, son épaule lui lançait, elle avait l’impression d’avoir encore les dents dans sa chair, c’était vraiment désagréable comme sensation. Et tout ce qu’elle espérait, c’était que le mur extérieur serait remit en place avant qu’elle ait perdu trop de sang. Impossible de faire un garrot vu l’emplacement de la blessure mais Yo n’allait pas rentrer bien gentiment pour se faire soigner. C’était mal la connaitre.

« On court pour les faire sortir ? »  


En posant son regard sur Bidule, Yo laissait clairement voir qu'elle pensait à un truc du genre Encore vivant toi ?, visible même derrière sa colère apparente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: [Halloween] - Un temps d'enfer.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Halloween] - Un temps d'enfer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour de l'enfer
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Une lumière derrière les ombres :: Zone de RP - Paris :: Le 12ème arrondissement :: l'Usine désaffectée-